Menu

​La Ciotat : L’ascenseur à bateaux de 4 300 tonnes en service


           

La Ciotat Shipyards et le chantier MB92, spécialiste de la réparation et de la maintenance de yachts d’exception, ont annoncé le 29 septembre la mise en service du nouvel ascenseur à bateaux de 4300 tonnes avec la première mise à sec du « Bella Vita », superyacht de 60 mètres construit par Lürssen en 2010. Il donne ainsi le coup d’envoi de la haute saison du refit des yachts jusqu’en mai 2023.


Le Bella Vita vers la zone de transfert. ©LCS
Le Bella Vita vers la zone de transfert. ©LCS
Comme le titan qui soutient le globe dans la mythologie, Atlas est le nom du nouvel ascenseur à bateaux qui, après 30 mois de chantier, a pris du service le 29 septembre en accueillant le yacht Bella Vita. Vingt ans pour que ce projet devienne réalité. Plusieurs réservations sont déjà programmées cet automne pour utiliser cette infrastructure innovante sur le plan technologique et environnemental. « La construction d’Atlas, qui peut accueillir sept navires simultanément jusqu’à 115 mètres de long, représente un investissement total de 77 millions d’euros et a été livré à l’heure malgré une forte complexité logistique liée au Covid-19 et à la crise économique », explique Patrick Ghigonetto, président de La Ciotat Shipyards. Les travaux ont mobilisé 80 entreprises de nationalités différentes. 

​Plus de 100 M€ de CA sous trois ans

Atlas a nécessité 77 millions d’euros et 30 mois de chantier. ©LCS
Atlas a nécessité 77 millions d’euros et 30 mois de chantier. ©LCS
Dans le cadre de l’exploitation de la plateforme 4 300 tonnes, MB92 La Ciotat prévoit une montée en puissance progressive pour atteindre d’ici trois ans un chiffre d’affaires sur Atlas avoisinant les 40 millions d’euros, portant ainsi son chiffre d’affaires annuel à plus de 100 millions d’euros et le nombre de ses collaborateurs à près de 180. Un ruissellement économique pour le territoire puisque 45% de l’activité bénéficie aux entreprises sous-traitantes de La Ciotat et 25% à celles de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Selon Arlette Salvo, maire de La Ciotat, « grâce à ce nouvel aménagement, le plus important depuis la renaissance des chantiers navals, une étape cruciale dans la réindustrialisation du site initiée par mon prédécesseur, Patrick Boré, est franchie. Elle garantit l’avenir de notre site et de ses plus de 1 200 emplois ». 

En haute saison de refit (de septembre à mai) les chantiers navals de la Ciotat accueillent environ 3000 personnes par mois comprenant les employés des entreprises du site, les employés d’entreprises sous-traitantes hors site et les nombreux membres d’équipages des yachts. 

MB 92 la Ciotat a remporté l’appel d’offres en 2018 portant sur une convention d’occupation d’une durée de 35 ans sur 23 000 m² soit six des sept places de la nouvelle plate-forme. MB 92 a investi 12,7 millions d’euros en plus dans l’aménagement de l’infrastructure portant à 47,5 millions d’euros l’investissement total du groupe. 30% du financement provient des collectivités territoriales.


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 30 Septembre 2022 | Lu 193 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct

Pure Ocean, 5 ans au service de l’océan

22/11/2022 - Fabienne Berthet

Aix carbure au biogaz

10/11/2022 - Jacques Poulain




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter