Menu

​Marseille candidate au titre de capitale européenne de l’innovation


           

De retour du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, plus grand salon technologique au monde qui s’est tenu du 5 au 8 janvier 2022, les startups provençales ont ramené dans leurs valises des projets de développement commercial. Un succès que la Métropole Aix-Marseille-Provence entend capitaliser en posant sa candidature en 2022 au titre de capitale européenne de l’innovation.


De retour du CES de Las Vegas, les start-up provençales ont témoigné du salon de la démesure, le 11 janvier 2022, à la Cité de l’Innovation et des Savoirs d’Aix Marseille, la présidente de la métropole Aix-Marseille. ©NBC
De retour du CES de Las Vegas, les start-up provençales ont témoigné du salon de la démesure, le 11 janvier 2022, à la Cité de l’Innovation et des Savoirs d’Aix Marseille, la présidente de la métropole Aix-Marseille. ©NBC
Les CES se suivent mais ne se ressemblent pas, surtout depuis 2020 ! Pour l’édition 2022 qui vient tout juste de s’achever, la délégation régionale a été réduite à une quinzaine d’entreprises exposantes sous la bannière de la région Provence-Alpes Côte d’Azur contre une quarantaine auparavant. Une édition restreinte par la crise sanitaire qui ne fait pas l’unanimité sur le territoire. « Il faut accélérer, investir et je demande à la Région un plus grand nombre de places. La French Tech doit, dès à présent, lancer un concours de sélection des meilleures pépites du territoire », a expliqué, le 11 janvier 2022, Jean-Luc Chauvin, président de la CCI d’Aix-Marseille-Provence. 

CES : ​« Nous sommes le territoire qui a remporté le plus de prix au monde !»

Olivier Barts, confondateur de GSA. ©NBC
Olivier Barts, confondateur de GSA. ©NBC
À ses côtés, à la Cité de l’Innovation et des Savoirs d’Aix-Marseille, la présidente de la métropole Aix-Marseille. « Vous êtes la fierté de notre territoire ! », lance Martine Vassal aux startups régionales qui ont raflé cinq « Innovation Awards », trophées qui distinguent les plus brillantes et prometteuses innovations. « Nous sommes le territoire qui a remporté le plus de prix au monde avec 30 prix depuis 2017 », s’enflamme Didier Parakian, vice-président de la métropole délégué aux fonds européens. « Pour l’édition 2023, nous voulons emmener une importante délégation et reprendre les négociations avec les organisateurs pour faire venir le CES sur notre territoire pour l’édition européenne », précise Martine Vassal. L’élue, présidente de la métropole et du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a confié au maire de Venelles Arnaud Mercier, également conseiller départemental et métropolitain chargé de l’innovation, le soin de porter la candidature de Marseille comme capitale de l’innovation, après Nantes en 2019 et Louvain en 2020. A la clé de la visibilité et des fonds européens dans le cadre du programme Horizon 2020. 
« Nous voulons continuer à développer cette terre d’innovation pour attirer des entreprises et faire rayonner les nôtres », a précisé Martine Vassal qui a annoncé vouloir organiser les trophées de l’Innovation axés sur les cleantechs. « Nous les aidons à se faire connaître en les emmenant avec nous, en leur ouvrant des lieux tels pour faire de la recherche et de l’innovation », complète l’élue.  
 

Coup de projecteur pour les start-up primées

Avec Neptech, Clément Rousset, cofondateur qui veut conquérir le marché des navettes maritimes et fluviales. ©NBC
Avec Neptech, Clément Rousset, cofondateur qui veut conquérir le marché des navettes maritimes et fluviales. ©NBC
Parmi les entreprises distinguées cette année, Green System Automotive (GSA) qui développe des boîtiers de conversion adaptables aux biocarburants. Avec ce dispositif, motos, véhicules de loisirs et bateaux de plaisance peuvent opter pour un carburant plus propre. Trois années de participation et trois récompenses au CES de Las Vegas pour GSA. « Nous sommes ravis malgré le contexte difficile. Nous avons eu des contacts intéressants. Nous venons de créer une société dans la région de Québec pour adresser le marché nord-américain », a annoncé Olivier Barts, confondateur de GSA installé sur la pépinière Cleantech de l’Arbois à Aix-en-Provence. Remarquée également sur le salon, la startup Neptech qui construit des navires à propulsion hydrogène. « Ce sont des catamarans capables d’embarquer 170 passagers ou une vingtaine de tonnes de fret », explique Clément Rousset, cofondateur qui veut conquérir le marché des navettes maritimes et fluviales. « Sur place, nous avons rencontré le plus gros opérateur de navires à passagers des États-Unis qui navigue à New York et à San Francisco », s’étonne Clément Rousset. Pour sa première édition, l’entreprise s’est vue décerner un Innovation Award. Également, lauréat d’un appel à innovation piloté par France Mobilité aux côtés de Toyota et Energy Observer pour le déploiement d’une navette à Paris et Marseille pour les Jeux Olympiques 2024. Une première mise de son catamaran est annoncée pour fin 2023. 
L’édition du CES 2022, plus modeste a rassemblé 2 300 entreprises dont 800 startups, 50 000 visiteurs (contre 160 000 auparavant) et 1 800 journalistes. 
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 12 Janvier 2022 | Lu 1004 fois






En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter