Menu

​Marseille électrise enfin une deuxième ligne de bus


           

Six ans après le lancement de la première ligne de bus 100% électrique, une deuxième ligne, la 42 va progressivement passer à l’électrique avec l’entrée progressive d’une flotte de 15 bus courant janvier. Il faudra patienter jusqu’en 2035 pour la conversion totale de la flotte RTM.


Six ans après le lancement de la première ligne de bus électrique à Marseille, la 42 va passer aussi à l'électrique courant janvier. ©NBC
Six ans après le lancement de la première ligne de bus électrique à Marseille, la 42 va passer aussi à l'électrique courant janvier. ©NBC
Après la 82 qui serpente silencieusement depuis six ans le long du Vieux-Port et le Mucem, la ligne de bus 42 va progressivement changer de carburation et passer courant janvier du thermique à l’électrique avec l’arrivée de nouveaux véhicules livrés au fur et à mesure courant janvier 22. « 15 nouveaux bus électriques vont progressivement être mis en circulation à Marseille pour tester la « brique élémentaire » du réseau RTM et permettre la conversion de l’ensemble des bus de la régie métropolitaine à horizon 2035 », a indiqué ce 6 janvier la Métropole Aix-Marseille-Provence.  

Ce projet de « brique élémentaire », vise à tester les différentes technologies et les modes de recharge des bus électriques ou multi-hybrides de plusieurs constructeurs (Mercedes, Irizar, Volvo et Heuliez) afin de sélectionner le modèle le plus adapté à la topographie, aux usages du réseau marseillais, aménager les dépôts pour les accueillir et améliorer les trajets des usagers. Durant le mois de janvier, les 15 nouveaux véhicules seront testés sur la ligne 42 et la ligne 81 (Le Pharo-Métro St-Just), pour étudier d’autres configurations d’exploitation. Dès 2024, en fonction des conclusions de ces essais, la RTM poursuivra le renouvellement de son parc par l’acquisition de 54 bus électriques qui s’ajouteront aux 21 alors en exploitation. D’ici à 2035, l’intégralité du parc de véhicules roulant de la RTM sera électrique. 
 

60 bus électriques circulent sur le réseau Aixpress. ©NBC
60 bus électriques circulent sur le réseau Aixpress. ©NBC
En 2016, la Métropole avait signé avec le constructeur espagnol Irizar pour convertir une première ligne, première ligne de bus 100% électrique en France (ligne 82). Aujourd’hui, sur le réseau RTM, 52% des déplacements sont effectués grâce à l’électrique (métro, tram et bus confondus). Les nouvelles rames du métro automatisé permettront, par exemple, de réduire la consommation électrique de 17%.  
« Après le lancement de l’Aixpress (ligne de bus à haut niveau de service 100% électrique) et le renouvellement de plus de 60 véhicules électriques à Aix-en-Provence, la Métropole vient de permettre aux lignes urbaines du réseau de Salon-de-Provence de circuler intégralement au GNV depuis le 3 janvier 2022. Dans la ville d’Aubagne, la moitié du parc des lignes régulières roule au GNV depuis 2021. Le réseau interurbain sur le bassin Gémenos-Aubagne fonctionne au GNV entre Aubagne et Marseille depuis début 2020. Ces différents aménagements représentent 15 % du réseau interurbain total de la Métropole », précise Aix-Marseille Provence.   
En parallèle, la Métropole poursuit le déploiement de réseaux de bornes de recharge sur l’ensemble de son territoire. Le réseau va passer de  265 stations pour 570 points de charge actuellement à plus de 2000 points de charge d’ici 4 ans afin d’inciter la transition des particuliers et des entreprises vers la mobilité électrique.  Elles sont présentes dans les centres-ville, les commerces, les zones touristiques, les centres médicaux, sportifs ou culturels ainsi que les lieux attractifs. 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Jeudi 6 Janvier 2022 | Lu 346 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022


b_exe_businews_204.pdf B-Exe Businews 204.pdf  (17.11 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter