Menu

​Pourquoi Dalkia mise sur l’alternance pour recruter


           

Filiale d’EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, Dalkia Méditerranée, une des sept agences régionales, convaincue des vertus de l’alternance dans sa stratégie de recrutement, a signé le 8 mars avec l’Union des Industries et des métiers de la Métallurgie Sud et le concours de Pôle emploi pour proposer à 12 chômeurs de suivre une préparation opérationnelle à l’emploi collective, en alternance. Un premier pas vers un CDI…


La promotion de la préparation opérationnelle à l’emploi collective aux côtés des représentants de Pôle emploi, de l’UIMM Sud et de Dalkia Méditerranée. ©N.B.C
La promotion de la préparation opérationnelle à l’emploi collective aux côtés des représentants de Pôle emploi, de l’UIMM Sud et de Dalkia Méditerranée. ©N.B.C
Des milliers de réponses et au final douze demandeurs d’emploi sélectionnés par Dalkia, ont démarré le 8 mars 2021 une préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC). Une formation, sur mesure pour les besoins de l’énergéticien, dispensée par les enseignants du pôle formation de l’Union des Industries et des métiers de la Métallurgie Alpes Méditerranée basé à Istres. Un cursus en alternance qui associe 329 heures de formation et 70 heures en entreprise auprès des équipes de Dalkia Méditerranée pour se former au métier de la ventilation, du chauffage et de la climatisation.
A l’issue de cette formation prévue fin mai début juin, les stagiaires, rejoindront en septembre l’éco campus de Dalkia, non loin de Manosque, pour suivre une formation de douze mois en alternance avant de pouvoir signer probablement en juillet 2022 un contrat à durée indéterminée.  
« C’est un long chemin ! Nous sommes à un taux de conversion de 75% et l’objectif étant de parvenir à 100% de diplômés. À travers l’alternance, nous donnons une chance à ces personnes de s’inscrire dans un parcours professionnel. Nous faisons beaucoup appel à ce dispositif qui fait partie de notre ADN, apporte de la diversité et permet de former aux métiers de la transition énergétique. Nous avons du mal à recruter. Nous embauchons 200 personnes par an et actuellement j’ai vingt postes ouverts », souligne Fabrice Tennesson, directeur régional Méditerranée de Dalkia.

Lorenzo Costa, 24 ans, voit cette formation comme l’opportunité de se former. ©NBC
Lorenzo Costa, 24 ans, voit cette formation comme l’opportunité de se former. ©NBC

« Cette formation me donne les bases pour un nouveau métier »

Sourcés par Pôle emploi qui a ciblé principalement des titulaires de CAP et BTS ayant déjà une expérience dans l’industrie, les 12 recrues bénéficient d’un soutien financier pour se loger et d’une aide pour réaliser leurs démarches administratives. 
Après un bac Pro commerce, puis deux années d’université en licence Staps et une tentative avortée de rejoindre l’armée, Costa Lorenzo, 24 ans, voit cette formation comme l’opportunité de se former : « C’est une chance, je ne viens pas de ce secteur et la formation me donne les bases et d’avoir un nouveau métier », affirme cet ancien chef d’équipe dans la préparation de commande originaire du Luc en Provence. Aux côtés de l’UIMM Alpes Méditerranée, Pôle emploi multiplie les POEC pour répondre aux besoins des entreprises. « Nous en faisons dans les secteurs de la logistique, de la santé. Cela fait partie de notre boîte à outils pour développer les compétences », précise Isabelle Vauchelet, du Pôle emploi d’Istres. « Pour les secteurs en manque de candidats, la préparation opérationnelle permet de susciter des vocations tout en favorisant l’insertion professionnelle », complète Didier Dévé, responsable développement régional entreprises au Pôle Formation UIMM Sud.

 

Fabrice Tennesson, directeur régional Méditerranée de Dalkia lors de la rentrée des douze demandeurs d’emplois à la préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC). ©NBC
Fabrice Tennesson, directeur régional Méditerranée de Dalkia lors de la rentrée des douze demandeurs d’emplois à la préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC). ©NBC


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 10 Mars 2021 | Lu 293 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Dimanche 19 Septembre 2021 - 12:34 Technicoflor diffuse le parfum de l’ambition






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter