Menu

​Quand l’AFPA et les Plombiers du numérique cultivent la fibre solidaire


Rédigé le Vendredi 9 Juin 2023 par Nathalie Bureau du Colombier


Depuis le 5 juin 2023, il est désormais possible de se former à Marseille à la pose de fibre optique, à la maintenance de serveurs dans les data centers, à la télésurveillance avec la manipulation des objets connectés. Cette formation, qui s’adresse prioritairement aux personnes éloignées de l’emploi, est dispensée à l’AFPA à Marseille par l’association nationale des Plombiers du Numérique.


12 personnes seront formées par l'AFPA et les Plombiers du Numérique. ©NBC
12 personnes seront formées par l'AFPA et les Plombiers du Numérique. ©NBC
Quatre mois pour changer de vie… C’est le pari de 12 personnes, de 25 à 51 ans, chômeurs, bénéficiaires du RSA issus des quartiers prioritaires de Marseille et désireux d’entamer une reconversion. Ils incarnent la première promotion de la nouvelle formation AFPA, à Saint-Jérôme, dédiée aux métiers du numérique, en partenariat avec Pole Emploi, l’incubateur solidaire national Impala Avenir et l’association les Plombiers du Numérique. 
 
Cette dernière, lancée à Paris en 2017, a déjà contribué à la reconversion de 1200 personnes dans un secteur qui ne connaît pas la crise. Bien au contraire, notamment à Marseille, place convoitée des opérateurs, grâce à une position géographique stratégique pour les opérateurs de télécommunication. Propulsée en 7 ans de la 44ème à la 7ème place et en passe de rejoindre le Top 5 mondial dès 2024, Marseille tire son épingle du jeu et attire les opérateurs de data centers, contribuant ces dernières années à la création d’un écosystème numérique de pointe. « En 2020, j’ai participé à une réunion de la fédération professionnelle France Data Center, à Marseille, et je me suis dit qu’il était important de monter une formation dans ces domaines surtout avec l’avènement des zones à faibles émissions, les objets connectés vont largement se développer », explique Florian Du Boÿs, directeur général d’Impala Avenir, incubateur d’innovation sociale. Le fondateur de Neo Telecom, désirait monter des projets pour « des jeunes qui n’ont pas forcément de diplôme, de qualification mais qui sont motivés sur les métiers de la fibre ». Et motivés, ils le sont ! Coiffeur depuis 30 ans à Marignane, Jean-Luc D’Acunto envisage une nouvelle vie dans les télécoms. Et si finalement manipuler la fibre optique, aussi fine qu’un cheveu, nécessitait les mêmes qualités ? Méticuleux, concentré, il souhaite même créer une entreprise avec son fils déjà dans le secteur. 
 
 

Plateau technique

Florian Du Boÿs, directeur général d’Impala Avenir et fondateur des Plombiers du Numérique. ©NBC
Florian Du Boÿs, directeur général d’Impala Avenir et fondateur des Plombiers du Numérique. ©NBC
Le centre AFPA de Saint-Jérôme a spécialement aménagé un plateau technique composé de trois laboratoires pour s’exercer avec du matériel donné par des opérateurs dont des baies informatiques de Digital Realty, partenaire des Plombiers du Numérique depuis de longues années déjà à Paris. L’objectif étant de former 20 personnes par an sur ces métiers bien spécifiques. « Nous avons déjà recruté des personnes formées par cette association. Nous avons une quarantaine de postes ouverts en France », souligne Claire Chadourne, directrice marketing de Digital Realty. Aujourd’hui, ne nombreuses offres ne sont pas pourvues faute de compétences. Cette formation, dispensée dans les quartiers nord, réjouit Marion Bareille, maire des 13ème et 14ème arrondissement : « Nous sommes dans un secteur qui compte 20% de jeunes et qui fait partie des quartiers prioritaire de la ville. Il est important d’accompagner les personnes éloignées de l’emploi ».




Nathalie Bureau du Colombier

Lire aussi :
< >

Mardi 4 Juin 2024 - 17:57 V.RTU veut valoriser le tactile

Vendredi 19 Avril 2024 - 18:18 ​La région Sud s’arme face aux cybermenaces





Abonnement en ligne
à Businews le Mag