Menu

​Stéphane Salvetat, engagé à défendre le passage Via Marseille Fos


           

Affable, travailleur et consensuel… Le commissionnaire de transports Stéphane Salvetat, président de Lam France, fait l’unanimité localement dans le secteur du transport et de la logistique. Après avoir été propulsé président du syndicat des transitaires de Marseille-Fos, il endosse une nouvelle responsabilité, celle de faire rayonner le territoire provençal sur la scène internationale en assurant la promotion de la place. Nommé président de Via Marseille Fos, il a dévoilé sa stratégie pour les deux ans à venir…


Stéphane Salvetat. ©NBC
Stéphane Salvetat. ©NBC
Entre la pandémie, les taux de fret qui flambent depuis deux ans imposants toujours plus de trésorerie pour acheter le transport maritime et la déclaration de guerre de la Russie, Stéphane Slavetat est sur tous les fronts pour acheminer de la marchandise pour le compte de ses clients… Aujourd’hui, dans ce contexte d’incertitudes et de sanctions économiques, il a été promu capitaine en décembre dernier d’un grand navire baptisé Via Marseille Fos avec à son bord de plus en plus d’acteurs du territoire venus rejoindre les membres fondateurs (CCI AMP, UMF, MGI et GPMM) au sein de l’association (Provence Promotion, Métropole AMP et Région Sud). 
 

Marseille connectée aux routes de la soie

Philippe Stéfanini, Jean-Luc Chauvin, Stéphane Salvetat, Christine Rosso et Alain Mistre. ©NBC
Philippe Stéfanini, Jean-Luc Chauvin, Stéphane Salvetat, Christine Rosso et Alain Mistre. ©NBC
Il porte son regard aiguisé sur l’avenir de cette association de promotion de place qu’il estime devoir « suivre l’actualité et utiliser les nouveaux moyens de communication » pour toucher un vaste public et les convaincre les porteurs de projets d’investir sur le territoire. « Via Marseille Fos est une marque positive. Nous devons améliorer notre communication à l’échelle internationale et nationale en travaillant sur l’hinterland. Nous allons tenir une série de trois webinaires sur les pré et post acheminements par la route, la barge et le transport routier », a annoncé Stéphane Salvetat, à l’issue d’un réunion le 28 janvier 2022, avec les administrateurs de Via Marseille Fos pour fixer les actions à venir. À l’issue de ce Conseil d’administration, Christine Rosso, chargée du développement du GPMM, fixe le cap avec la conquête de 30 000 remorques en 2022, la poursuite du développement des flux conteneurisés (+3%) et les ambitions de report modal portées par les deux nouvelles lignes ferroviaires de Marseille et Fos vers Duisbourg par CMA CGM, connectées aux Routes de la Soie.     
 

Missions communes avec Africalink

Après deux ans d’interruptions liées à la crise sanitaire, les missions de terrain redémarrent avec en prévision des manifestations en France (Grenoble, Bordeaux, Toulouse) et à l’étranger en lien étroit avec les déplacements du réseau Africalink. Ainsi, une mission conjointe est annoncée en Côte d’Ivoire à Abidjan. Les actions de promotions des filières traditionnelles que sont le colis lourd et le conventionnel, les fruits et légumes et les vracs chimiques sont toujours à l’ordre du jour avec des participations annoncées à Logitrans en Turquie, Fruitlogistica à Berlin et le salon PGLC de Barcelone en juin prochain. Reste à savoir si Via Marseille Fos emmènera le syndicat CGT de dockers en mission de promotion comme ce fut le cas par le passé afin de garantir la fiabilité… 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mardi 1 Mars 2022 | Lu 148 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter