Menu

A 40 ans, le Lycée hôtelier de Marseille se nourrit de nouvelles ambitions


           


Renaud Muselier et Gérald Passédat sont venus à la rencontre des élèves dans les cuisines du lycée hôtelier (photo : F.Dubessy)
Renaud Muselier et Gérald Passédat sont venus à la rencontre des élèves dans les cuisines du lycée hôtelier (photo : F.Dubessy)
En 1982, le Lycée hôtelier de Marseille ouvre ses portes sous l'impulsion de Jean-Paul Passédat. Quarante ans plus tard, le nom du chef étoilé, disparu en août 2022, figure à son fronton. "Nous avons décidé, après consultation de la famille, de nommer ce lycée en l'honneur d'un de ses plus fervents artisans", souligne Renaud Muselier. Pour le président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, "l'acte est double : fêter ses quarante ans et lui donné une nouvelle dénomination et des perspectives."

Anciens professeurs, anciens élèves, chefs, personnel actuel et pensionnaires se sont tous donné rendez-vous, mardi 29 novembre 2022,  du côté de Bonneveine pour célébrer dignement l'évènement autour d'un cocktail géant concocté, bien entendu, dans les cuisines du lycée.

Pour Didier Leder, "l'établissement rend hommage à l'un des plus grands cuisiniers de Marseille (...) Son incroyable parcours est la preuve que dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, tout est possible pour les passionnés et les travailleurs, un exemple pour nos élèves". Le proviseur est lui-même un ancien du Lycée des Métiers de l'hôtellerie, du tourisme et de l'Alimentation de Marseille. Ils sont plus de 20 000 comme lui à avoir été formé dans cet établissement du CAP au BTS depuis son ouverture et 700 aujourd'hui dans différentes filières en cuisine, pâtisserie, hôtellerie et tourisme.

25 M€ pour rénover le lycée

Le lycée hôtelier de Marseille prend le nom de Lycée régional hôtelier Jean-Paul Passédat (photo: F.Dubessy)
Le lycée hôtelier de Marseille prend le nom de Lycée régional hôtelier Jean-Paul Passédat (photo: F.Dubessy)
"L'apprentissage, la transmission, l'amour du geste, le savoir-être, le savoir parler, l'envie de partager, l'envie de faire plaisir, l'envie de servir et d'accueillir étaient des valeurs essentielles pour ce grand aubergiste de talent", souligne Gérald Passédat. Unique fils du chef, il lui a succédé aux fourneaux du Petit Nice en 1985 amenant, en 2007, la troisième étoile du Guide Michelin au restaurant de cet hôtel cinq étoiles.

Le nouveau Lycée hôtelier Jean-Paul Passédat ne se compte pas de changer de nom. Il se nourrit également de nouvelles ambitions. Renaud Muselier a dévoilé, le soir de l'inauguration, mardi 29 novembre 2022, la programmation d'"une rénovation d'ampleur". La Région va consacrer à l'établissement une enveloppe de plus de 25 M€ pour couvrir des travaux destinés à réduire le coût de la consommation énergétique tout en évitant les lutter contre les gaspillages et à améliorer les équipements (internat, cuisines et logement de fonction). Les investissements débuteront dès 2023.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Mercredi 30 Novembre 2022 | Lu 323 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 20 Janvier 2023 - 10:46 Le choix du sur mesure pour la conciergerie Arevcare






À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter