Menu

Caapten à la barre du photovoltaïque en Provence


Rédigé le Vendredi 16 Février 2024 par Fabienne Berthet


Le Crédit Agricole Alpes Provence s’est engagé avec Tenergie, acteur majeur du photovoltaïque, pour créer Caapten, une entité de production d’électricité renouvelable rayonnant sur les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Hautes-Alpes.


(De gauche à droite) Nicolas Jeuffrain, président et co-fondateur de Tenergie, aux côtés des responsables du Crédit Agricole Alpes-Provence, Franck Alexandre, président du conseil d’administration, Jérôme Lebon, directeur général par intérim et Serge Gaona, directeur général adjoint.
(De gauche à droite) Nicolas Jeuffrain, président et co-fondateur de Tenergie, aux côtés des responsables du Crédit Agricole Alpes-Provence, Franck Alexandre, président du conseil d’administration, Jérôme Lebon, directeur général par intérim et Serge Gaona, directeur général adjoint.
Le Crédit Agricole Alpes Provence a pour tradition d'accompagner les transitions du territoire, économiques, environnementales ou sociétales. À ce titre, elle s’engage dans le développement et l'accélération du déploiement des énergies renouvelables (EnR). Elle y a consacré 20 M€ en 2023. Avec son partenaire de longue date, Tenergie, créée en 2008 par Nicolas Jeuffrain, la banque vient de lancer Caapten, contraction de CAAP (Crédit Agricole Alpes Provence) et TEN (Tenergie), dont le projet est de devenir un acteur majeur dans le développement, la construction et la production d’énergie décarbonée.

Tenergie représente un allié de taille. Présente sur tout l’hexagone, l'entreprise compte aujourd'hui 1540 centrales solaires et en vise le double d’ici 2026. Elle compte 730 MW de puissance installée et envisage de monter à 1,5 GW d’ici 3 ans. La progression potentielle dans la production via les EnR s'avère importante au regard des objectifs nationaux fixés pour 2028 : 35 à 44 GW dont 5 à 10 GW dans le solaire. En région sud, qui ne produit que 10 % de sa consommation électrique, les enjeux sont colossaux.
 

Fournir l'équivalent de la consommation d'Aix

​L’objectif affiché de Caapten est de répondre à des enjeux non seulement environnementaux, mais aussi politiques, sanitaires et économiques. Elle vise ni plus ni moins qu'à « organiser un monde sans énergie fossile ». Avec comme idéal de fournir l’équivalent de la consommation d’électricité d’une ville de la taille d'Aix-en-Provence d’ici 2030. En ligne de mire, la banque n'oublie pas ses clients, les agriculteurs, industriels et entreprises, qui pourront développer des projets sans investir, voire même disposer d’une rémunération compensatrice (loyer ou financement pour leur compte d’un projet de rénovation ou d’exploitation, tel la construction d’un hangar ou le désamiantage).

Tenergie, qui a enregistré un CA de 212 millions d’euros fin 2022, compte 250 collaborateurs. Elle affiche des résultats probants avec 171 461 tonnes de COévitées en 2022. De son côté, le Crédit Agricole Alpes Provence a présenté un résultat net pour 2022 de 92,4 M€ et un PNB à 438,5 M€, en légère baisse en raison de l’impact négatif de la hausse des taux. « Avec un ratio de solvabilité global de 21, 76 %, la caisse traverse ainsi ce contexte inédit avec une assise extrêmement solide », évoque Serge Gaona, directeur général adjoint.
 




Fabienne Berthet

Lire aussi :
< >

Vendredi 19 Avril 2024 - 09:13 Make The Choice, 6e !





Abonnement en ligne
à Businews le Mag