Menu

Cap O Vert rassemble pour la transition énergétique


           

Portée par le groupe Immalliance, la fondation Cap O Vert rapproche des différents acteurs de l’immobilier et de la construction afin de préserver la biodiversité et d’encourager la transition énergétique


Les acteurs de la fondation Cap O Vert rassemblés pour l'inauguration
Les acteurs de la fondation Cap O Vert rassemblés pour l'inauguration
Impulsée par le groupe de promotion immobilière Immalliance et son président Joël Briot, la fondation Cap O Vert située à La Penne sur Huveaune a été inaugurée vendredi dernier.
Objectif, limiter l’impact des projets immobiliers sur la biodiversité, favoriser l’accès des habitants aux énergies renouvelables et soutenir des solutions misant sur l’efficacité énergétique et le respect de l’environnement qui soient duplicables à grande échelle. « Notre fondation, tout juste, sortie de terre, travaille cependant depuis plusieurs mois à multiplier les partenariats avec les acteurs de la filière, promoteurs, architecte, agence régionale de la biodiversité, Envirobat BDM etc » reprend Joël Briot. Autre enjeu, donner une impulsion forte à la fondation alimentée par les bénéfices de Immalliance et contribuer à la transition energétique. « C’est une goutte d’eau dans l’incendie que traverse notre planète » reprend le promoteur. « Notre raison d’être consiste à limiter l’impact de l’immobilier sur la biodiversité en apportant des méthodes et des solutions innovantes pour améliorer la qualité de vie de la population » relève Michel Sanna, président de la fondation. Au nombre des projets à venir, un hackathon avec les étudiants de Kedge afin d’imaginer une solution digitale aux problématiques inhérentes à la biodiversité et plusieurs projets d’Immalliance pensés à travers ce prisme. C’est Terra Sensa à Pegomas dans les Alpes Maritimes qui vise la création d’un quartier durable en reconnectant le site avec une zone Natura 2000. C’est aussi la Bourgade à la Penne sur Huveaune où est abritée la fondation qui vise la requalification en un quartier durable et résilient. Outre la production de 90 logements en mixité sociale, le projet intègre une microcrèche, une résidence senior, une ferme urbaine et identifié comme l'un des sites pilotes de Smart Green Energie, vise l’utilisation d’un mix énergétique gaz et électricité. Le site privilégie également la biodiversité avec un jardin partagé et plusieurs ruches. Des projets qui devraient se multiplier dans les mois à venir avec la montée en puissance de la fondation. 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Mardi 11 Mai 2021 | Lu 318 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 18:17 Les touristes au rendez-vous cet été en Provence






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter