Menu

« Cap Raison d’être » vient d’être lancé par le Medef Sud


           

Ce cycle de formation gratuit, qui s’inscrit dans l’esprit de la loi Pacte, accompagne les entreprises régionales dans l’approfondissement de leur démarche RSE, la définition de leur raison d’être et leur possible adoption du statut de « société à mission ».


Yvon Grosso, président du Medef Sud, a lancé « Cap Raison d’être »   devant un public d’entrepreneurs et d’institutions©DR.
Yvon Grosso, président du Medef Sud, a lancé « Cap Raison d’être » devant un public d’entrepreneurs et d’institutions©DR.
« Agir ensemble pour une croissance responsable, aller vers un capitalisme décarboné. Le profit est indispensable à l’entreprise mais  n'est plus suffisant pour justifier son existence.  Elle doit avoir des retombées sur son éco-système »… Ce sont les mots de Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, qui a participé en visio au lancement du dispositif « Cap Raison d’être », le 14 octobre à Marseille. 
Initié par le Medef Sud et déployé dans les six départements de la région, ce cycle de formation dont l’objectif est de « redonner du sens à l’entreprise » propose aux TPE (à partir de 5 salariés) et PME un programme de quatre sessions (quatre journées de formation par an dans chaque département) : comprendre la RSE, la raison d’être, la société à mission ; se mettre en action ; formuler ses engagements ; savoir valoriser sa démarche.  
Explications de Yvon Grosso, président du Medef Sud : « Nos ateliers démarrent avec 132 entreprises sélectionnées pour leur engagement RSE et adhérentes à un Medef territorial. Il s’agit de définir cette raison d’être, formulée par la loi Pacte, à savoir la contribution que l’entreprise peut apporter dans le domaine économique, social, environnemental et sociétal.  A l’issue de cette formation gratuite, les participantes recevront une attestation signée des partenaires de l’opération (Ademe, CCI Provence-Alpes-Côte d’Azur, Crédit Agricole Provence Côte d’Azur, CFA Epure Méditerranée, Formasup Provence-Alpes-Côte d’Azur, Groupe VYV, Pôle Emploi). Nous espérons qu’elles inscriront leur raison d’être dans leurs statuts, devenant ainsi sociétés à mission ».  
Afin qu’il ne s’agisse pas d’opération de « green washing » ou d’autre outil de marketing, des contrôles d’organismes extérieurs pourront être effectués afin de vérifier la réalité des bonnes pratiques.
En France, l’an dernier, 123 entreprises se sont dotées d’une raison d’être et 88 sont devenues « société à mission ». 
 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 15 Octobre 2021 | Lu 784 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 11:23 La Métropole lance un fonds d’aide au cinéma

Vendredi 26 Novembre 2021 - 11:16 Transition écologique : une démarche inévitable !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter