Menu

Entent, la start up marseillaise lève 1 million d’euros


           

Spécialisée dans les déchets thermiques, la start up marseillaise Entent créée en 2018 a réalisé son premier tour de table auprès d’un panel d’investisseurs et levé plus d’un million d’euros. Objectif, étoffer l’équipe en place et finaliser le développement du premier pilote industriel.


Les deux fondateurs de la start up marseillaise Entent
Les deux fondateurs de la start up marseillaise Entent

Transformer les chaleurs très basses températures (60 à 150°C) en électricité utile. Voila le sens de la technologie développée par la start up marseillaise Entent créée en 2018 par Mathias Fonlupt et Stefan Ré. Elle vient de lever plus d’un million d’euros auprès d'un panel d'investisseurs - Angels for Greentech, société d’investissement du réseau Angelor, CAAP Création, filiale du Crédit Agricole Alpes Provence, Business Angels des Grandes Ecoles et BPI - afin de  développer son pilote industriel. « Les températures supérieures à 150°C peuvent être transformées en électricité par les solutions actuelles. Les rejets thermiques situés en dessous de ce seuil de 150°C, quant à eux, sont définitivement perdus et totalement inexploités » évoquent les fondateurs. D’où la création d’un moteur en rupture technologique : le PULSE qui met en jeu un nouveau cycle thermodynamique, cousin des moteurs ORC (Organic Rankine Cycle), avec une architecture modifiée, permettant ainsi de valoriser en électricité des chaleurs inférieures à 150°C.« 60% de l’énergie thermique rejetée par l’industrie l’est à une température inférieure à 150°C. La valorisation de ces chaleurs de par le monde permettrait d’alimenter en électricité l’équivalent de l’Union Européenne, sans ajout de matière première ni émission supplémentaire de CO2. Cette année, le prix de l’énergie est à la hausse. Même en France, les prix de l’électricité s’envolent, avec une multiplication par deux des prix pour les industriels. Notre solution, en valorisant les rejets de l’activité industrielle sur un circuit court, permet d’assurer une production d’électricité durable, locale, à un prix raisonnable » déclare Stéfan Ré, co-fondateur. Déjà plusieurs fois récompensée pour son innovation, la start up a tout d’abord été labellisée par le Pôle de Compétitivité de Cap Energies. Son projet a ensuite été reconnu comme étant le meilleur de la région Sud lors de la 22e édition du concours national d’innovation i-Lab organisé par le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur. Entent a également remporté le concours Med Innovant qui récompensait les innovations de la ville de demain. Une distinction qui leur a assuré le soutien d’Engie, partenaire pour la mise en place du pilote. Récemment, Entent a été lauréat de l’appel à projets que GRDF a dédié à la décarbonation de l’industrie, ainsi que du programme HPE d’accélération de start up, à forte appétence technologique qui encourage l’entrepreneuriat français à travers l’innovation. 
 
 



Rédigé par Fabienne Berthet, le Dimanche 3 Octobre 2021 | Lu 952 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Samedi 16 Octobre 2021 - 18:25 Job gaming sur le campus Ionis

Mercredi 13 Octobre 2021 - 18:19 Positive Planet booste l’entrepreneuriat féminin






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter