Menu

Fabien Gilot, du sport à l'engagement auprès des entreprises



Venu du Nord, le nageur olympique, Fabien Gilot a été l’une des figures marquantes de la natation marseillaise. Du CNM où il réalisé une partie de sa carrière, il a su rebondir et s’assurer une carrière épanouie en tant que risk manager sous la bannière Axa. En 4 ans, il a déployé avec son associé, 3 bureaux entre Toulouse, Paris et Marseille et, dans un marché dédié à l’entreprise, assurer une croissance à deux chiffres de son activité.

           

Fabien Gilot, une reconversion réussie !
Fabien Gilot, une reconversion réussie !
Ancien nageur olympique, fort d’un palmarès de 27 médailles internationales dont 3 aux Jeux Olympiques, le sprinteur Fabien Gilot a réussi sa reconversion post natation. S’il consacre encore bénévolement, une partie de son temps au sport notamment en tant que président de la commission des athlètes du comité olympique Français, « pour rendre ce qui lui a été donné » au cours de ses 16 ans de carrière dont 10 au sein du Cercle des Nageurs de Marseille, il s’impose aussi comme un entrepreneur engagé. En 4 ans, la reprise d’un cabinet d’assurance Axa dédié au risque entreprise s’est avéré plus que fructueux. Depuis deux ans, il est d’ailleurs primé meilleure agence de France en terme de croissance active par Axa. Avec son associé Jules Julian, il a également fait croitre le nombre de collaborateurs de 2 à 20 et a déployé l’activité, de Toulouse, à Paris avant de revenir ouvrir une antenne marseillaise. Ses clients ? Des TPE aux ETI avec un spectre d’activité qui s’étend de l’immobilier, à l’agroalimentaire en passant par la logistique, la construction, le négoce en bâtiment, l’aéronautique. On y compte des références marquantes telles que Andros, Colis Privés, Constructa, Airbus réparties dans toute la France etc…  50 % de l’activité s’effectue sur les contrats collectifs (mutuelle, prévoyance, retraite) et l’autre moitié en IARD (dommage responsabilité civile construction et flotte de véhicules). Si le cabinet a été impacté par la crise, Fabien Gilot et son associé ont su être force de propositions, assurer les révisions de CA, réduire les primes en responsabilité civile et les remboursements pour les activités à l’arrêt. L’avenir pour le cabinet d’assurance qui réalise une croissance à deux chiffres et enregistre un CA de 20 millions par an ? Renforcer le marché des TPE et des PME, et continuer à militer pour l’attractivité du territoire. Fabien Gilot s’est d’ailleurs engagé auprès de l’UPE 13, « je suis passionné d’entrepreneuriat, j’admire le courage de ceux qui se lancent et tentent leur chance, quel que soit le chiffre d’affaires envisagé. Les entreprises engagées dans le syndicat sont surtout des PME. Ce n’est pas le CAC 40 ».  


Rédigé par Fabienne Berthet, le Lundi 21 Décembre 2020 | Lu 114 fois





Fabienne Berthet