Menu

Gojob visionnaire en matière d’IA.


           

Créé en 2015, Gojob entend jouer un rôle pionnier en matière d’innovation sociale. A ce titre, l’entreprise qui a levé 11 millions d’euros en 2020 a accéléré ses investissements en matière de R&D et a formalisé un laboratoire d’intelligence artificielle afin de faire matcher les profils des demandeurs d’emploi et des recruteurs.


Nicolas Boutin CTO de Gojob
Nicolas Boutin CTO de Gojob
Gojob qui identifie, forme et embauche en intérim, des milliers de travailleurs chaque mois dans les secteurs de la logistique, de l’industrie et de la distribution, a lancé son laboratoire d’IA. Objectif ?  Résoudre à grande échelle et dans un temps limité le problème de l’adéquation entre les centaines de milliers d’offres non pourvues et les millions de demandeurs d’emploi. Au cours des cinq dernières années, l’équipe R&D de Gojob a développé Aglaé©. Cette intelligence artificielle est capable de faire correspondre les offres et demandes d’emplois disponibles sur le marché. « Avec une vitesse et une qualité de matching candidat/mission inégalées, tout en prenant soin d’être équitable et non discriminante » relève Nicolas Boutin, CTO de Gojob. Ce système de matching candidat/mission entend traiter automatiquement plus de 3 000 recrutements par mois. Sa puissance de traitement va se multiplier dans les semaines à venir tout en intégrant de nouvelles dimensions cognitives et comportementales afin d’analyser et de mieux comprendre les profils des candidats et leur adéquation avec les offres d’emploi. « L’intégration des soft skills est à terme un vrai besoin pour les recruteurs. A terme, nous travaillons sur des algorythmes de recommandation pour permettre à chacun d’acquérir de nouvelles compétences.  Nos algorithmes ont déjà analysé plus de 500 000 CV pour mieux comprendre les profils et souhaits des travailleurs. En intégrant encore plus les facteurs humains dans notre intelligence artificielle, nous pourrons mieux connaître les aspirations et compétences des travailleurs et donc leur proposer un niveau de personnalisation inégalé » reprend Nicolas Boutin. 9 millions d’Euros seront investis dans Gojob AI Lab en 2022 et 2023 pour accélérer les développements de la société dans les domaines de l’intelligence artificielle et des sciences cognitives. De plus, 30 emplois seront créés sur cette période pour affirmer la place de Gojob de leader de l’innovation en intelligence artificielle appliquée à l’emploi et aux ressources humaines. Basée à New-York, Londres, Paris et Aix-en-Provence, Gojob compte plus de 25 000 salariés intérimaires placés auprès de grands groupes internationaux (ex. XPO, Ceva Logistics, DHL, Stellantis, Veolia, Carrefour) comme de PME. En 2021, l’entreprise a intégré la 18ème place du FT 1000, le prestigieux classement des 1000 entreprises européennes ayant connu la croissance la plus haute et la plus rapide par le Financial Times et a été lauréate du French Tech 120.
 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Mercredi 22 Décembre 2021 | Lu 740 fois






En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter