Menu

Industries Méditerranée remet le couvert pour « L’Usine Extraordinaire »



Organisée en 2019 par Industries Méditerranée à Marseille, « l’usine qui fait changer d’idée sur l’usine » sera accessible du 22 au 26 novembre en version digitale. Une formule qui devrait décupler la visibilité de l’événement et des métiers de l’industrie pour les scolaires et étudiants.

           

En 2019, l'Usine Extraordinaire était physique et digitale. En 2021, la découverte de l'industrie sera numérique, interactive et pédagogique (Photo JC Barla)
En 2019, l'Usine Extraordinaire était physique et digitale. En 2021, la découverte de l'industrie sera numérique, interactive et pédagogique (Photo JC Barla)
Depuis le 30 septembre, les enseignants qui souhaitent impliquer leur classe dans un projet de découverte de l’industrie et de ses métiers peuvent s’inscrire à l’adresse dédiée https://www.uex2021.com/inscription-scolaires, ouverte par Industries Méditerranée. « L’Usine Extraordinaire » va en effet connaître du 22 au 26 novembre une nouvelle édition, mais en version 100% digitale, grâce à une plateforme 3D gorgée de contenus pédagogiques et interactifs d’une trentaine d’entreprises, déjà présentes lors de l’édition physique de 2019, tenue sur le port de Marseille. L’association régionale d’organisations professionnelles de l’industrie (13 secteurs représentés, métallurgie, agroalimentaire, chimie, microélectronique, électricité, mode…) a décidé de reprendre l’initiative avec l’UIMM Alpes-Méditerranée, France Industrie et EDF afin de proposer une animation originale de la « Semaine de l’Industrie » programmée par l’Etat en France fin novembre. Comme en 2019, les régions académiques de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse et Occitanie sont invitées à encourager les établissements du territoire, collèges et lycées, à postuler, les filières et métiers industriels restant méconnus des jeunes alors que les perspectives de formation, d’insertion professionnelle et de carrière y sont réelles. La plateforme web combinera des visites virtuelles de sites de production, des vidéos, des jeux et quizz, des démonstrations d’innovations ainsi que beaucoup de témoignages de ceux qui font aujourd’hui l’industrie dans la région.

Energies locales

Il n’était initialement pas prévu qu’Industries Méditerranée, en réflexion sur un moyen de pérenniser la réussite de 2019 (plus de 20 000 visiteurs), reparte pour un tour avec la fondation « L’Usine Extraordinaire », Marseille devant laisser la place à d’autres villes pour l’accueillir. Mais face au risque de voir l’opération annulée une deuxième année à cause des contraintes sanitaires et de la difficulté de monter des manifestations publiques ambitieuses dans un contexte riche d’aléas potentiels, Christine Baze, sa présidente, et Serge Bornarel, son trésorier, ont soumis l’idée d’une formule numérique. La fondation a accepté de lui en déléguer le montage, moins coûteux certes qu’un événement physique, mais complexe technologiquement. « Les entreprises avaient envie de tenter ce partage de manière digitale pour continuer à transmettre une image attractive de l’industrie et maintenir le lien noué avec les collégiens, les lycéens, les étudiants», explique Christine Baze. « Les professeurs pourront définir un parcours entre les « rooms » de la plateforme, en fonction des cursus, réserver des créneaux pour dialoguer avec des professionnels des filières et sociétés participantes. La plateforme restera accessible jusqu’aux vacances de Noël pour les classes et les élèves qui souhaiteront approfondir leurs connaissances ». Une « agora » sera prévue chaque soir avec trois intervenants, sur le principe des débats qui se déroulaient en 2019 sur le navire de Corsica Ferries ou en plateau TV. « Dans une version digitale, on peut compter aussi sur l’impact des réseaux sociaux pour apporter une forte visibilité aux contenus proposés. Nous voulons vraiment que cette édition donne envie aux jeunes, aux enseignants, aux parents, qu’elle amène des jeunes filles à s’orienter vers ces métiers qui les attendent… Cette plateforme dont nous serons propriétaires ouvre beaucoup de perspectives pour montrer durablement les métiers sous un autre jour… Nous abordons l’expérience en confiance, elle peut nous réserver de bonnes surprises » ajoute Serge Bornarel. Le 26 novembre, le 6e Forum de l’Industrie de Demain, sur le thème « Réinventons l’industrie », se déroulera également en version digitale « d’envergure nationale ».


Rédigé par Jean-Christophe Barla, le Mardi 5 Octobre 2021 | Lu 784 fois




Jean-Christophe Barla


>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 27 Septembre 2021 - 15:35 Erilia maintient le rythme





Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter