Menu

Kiss and Fly, le biscuit marketing a du bon


           

Avec le fortune Cookie qui renferme un message ou une citation, la startup Kiss and Fly a mis en place un média innovant et personnalisable qui séduit les grands groupes comme les PME régionales.


Amandine et Marc Beaucourt ont crée une offre de communication innovante avec un biscuit personnalisable
Amandine et Marc Beaucourt ont crée une offre de communication innovante avec un biscuit personnalisable
Créée en 2016 par Marc Beaucourt ensuite rejoint par son épouse Amandine, et associés avec Amanda Sthers, Kiss and Fly, startup marseillaise mise sur le fortune cookie, petit biscuit contenant un message qui permet aux entreprises de communiquer de manière impactante et de cibler leur message. Il a fallu deux ans de R&D pour mettre au point le produit, une crêpe dentelle produite à Gémenos dans une biscuiterie La Cigale Dorée. « C’est pour cette proximité avec l’outil de production que nous avons fait le choix de nous installer à Marseille, dont nos familles sont originaires » soutient Marc Beaucourt. Décliné en 4 saveurs, le concept séduit et le rythme des ventes s’emballe, 250 000 en 2018, 500 000 en 2019 jusqu’en 2020 où la crise sanitaire impose un coup d’arrêt. « Malgré tout, la Covid nous a permis de prendre du recul. Nous intervenons désormais uniquement en B to B en fournissant aux professionnels un outil de communication personnalisable » reprend Amandine Beaucourt. 3 modes de distribution sont envisageables, par l’entreprise, auprès d’un réseau de 500 restaurants partenaires qui diffusent le biscuit – avec un travail de ciblage en fonction de l’enjeu de communication- ou par envoi postal grâce à un partenariat avec la Poste via une box dédiée imaginée au cours de la période sanitaire. En voie de formalisation, l’offre assure un positionnement différent. « Il existe beaucoup de biscuits personnalisés, mais nous allons au-delà du service classique avec un système de QR Code ce qui permet de digitaliser l’approche et d’optimiser les outils digitaux et notamment la vidéo » reprend Amandine Beaucourt. La startup dont le siège est situé dans le centre-ville de Marseille, multiplie d’ores et déjà les références dans un large panel d’activités. Au nombre de ses clients, Twitter, la SNCF, Hermes, Louyetu, ainsi que localement le bijoutier Claverin et la Société Générale. Elle a également noué des partenariats avec la Maison Plisson et la Grande Epicerie à Paris. « Les tests d’efficacité du produit révèlent son impact avec un taux de lecture et de mémorisation respectifs de 80 %». La startup qui vise un déploiement à l’export, notamment en Allemagne où le marché de l’objet publicitaire est développé, table sur un nombre de ventes exponentielle, un million de biscuits d'ici 2022, et s’engage dans une stratégie d’innovation continue tant dans le choix de ses produits, - un produit salé se profile - que de ses emballages individuels pensés en plastique recyclé. 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Vendredi 30 Avril 2021 | Lu 911 fois










Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter