Menu

L'Insee actualise son diagnostic sur les grands défis de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur


           


Valérie Roux (Insee) et David Gehant (Région Provence-Alpes-Côte d'Azur) disposent d'un nouvel outil de diagnostic avec l'Atlas 2022 (photo: F.Dubessy)
Valérie Roux (Insee) et David Gehant (Région Provence-Alpes-Côte d'Azur) disposent d'un nouvel outil de diagnostic avec l'Atlas 2022 (photo: F.Dubessy)
"Mieux connaître le territoire pour mieux agir". C'est ainsi que David Gehant, vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, s'est félicité, jeudi 1er décembre 2022, de la publication du nouvel Atlas 2022 de l'Insee réalisé en collaboration avec la Région. Sous le titre "Les défis d'une région contrastée", ce document, dont le dernier du genre date déjà de 2016, met en exergue "les enjeux simultanés et globaux auxquels nous devront faire face. Ceci force les acteurs publics à se poser deux questions : Comment faire pour apporter des solutions ? Et, comment je me sers de ces données pour en faire une opportunité ?", souligne David Gehant.

Les informations révélées par cet Atlas montrent la diversité de ce territoire qui est une richesse, mais aussi une contrainte. "Il existe de multiples contrastes au quotidien au niveau de la population, de l'environnement, des emplois et des revenus ainsi que sur la spécialisation sectorielle de notre économie", souligne ainsi Valérie Roux, directrice régionale de l'Insee Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Cette région de 5,1 millions d'habitants (10e région la plus peuplée de l'Union européenne) a connu une progression de plus de 50% de sa population sur cinquante ans, mais, parallèlement, de 100% des logements, du fait des familles comptant de de moins en moins de membres et d'une population âgée supérieure de trois points à la moyenne nationale (29% a 60 ans ou plus ici).

De très fortes inégalités de revenu

Un habitant sur deux vit dans une commune littorale, 85% dans une commune urbaine et les seules villes de Marseille et de Nice concentrent un quart de la population régionale. Ceci engendre des effets sur le logement et l'occupation des sols avec une forte pression foncière. D'autant plus qu'une grande partie du territoire n'est pas habitable (70% de milieux forestiers et semi-naturels). "La région enregistre les prix les plus élevés des logements de toutes les régions de province, donc l'accès au logement demeure difficile pour les plus modestes", indique Valérie Roux. La densité élevée et l'artificialisation croissante génèrent des défis environnementaux et des effets sur le patrimoine régional de la région.

Le document s'attarde également sur les fortes inégalités de revenu. C'est à la fois la troisième région en métropole en proportion du nombre d'habitants sous le seuil de pauvreté (17,1% avec 850 000 personnes contre 14,6 % en moyenne nationale) derrière les Hauts-de-France et la Corse, mais aussi celle ou les hauts et très hauts revenus sont parmi les élevés de province. Seule l'Ile-de-France présente un écart supérieur entre les deux. Le niveau de vie médian se situe ici à 21 590 € par unité de consommation ( 1840€ par mois pour une personne seule ou 3 860 € par mois pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans).

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, le taux de chômage s'élève à 8,2% (7% en France) alors que cette région créé beaucoup de richesse avec un Produit intérieur brut de 171 mrds€ en 2019, soit le second le plus important après la région Auvergne-Rhône-Alpes (hors Ile-de-France). 85% des emplois salariés se trouvent dans le secteur tertiaire, soit six points de plus que dans l'hexagone. "Le dynamisme de l'emploi n'est toutefois pas encore suffisant pour résorber l'écart de taux de chômage entre la région et le reste de la France", précise le document. Si l'industrie constitue un point faible, les fleurons sont nombreux (L'Occitane, Virbac, Airbus Helicopters, Thales Alenia Space, STMicroelectronics, ArcelorMittal Méditerranée...) Encore un contraste de cette région.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Jeudi 1 Décembre 2022 | Lu 372 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter