Menu

L’Upe 13 lance une grande pétition pour protéger les entreprises



           

Philippe Korcia, président de l'Upe 13. ©Robert Poulain
Philippe Korcia, président de l'Upe 13. ©Robert Poulain

Suite à la réunion qui s’est tenue en présence de Jean Castex samedi dernier à Marseille, et à la menace de plus en plus grandissante d’un reconfinement, l’Upe 13 s’apprête à lancer une pétition de grande ampleur pour faire entendre ses revendications. 
Parmi celles-ci : un paiement des loyers des locaux commerciaux divisés entre le bailleur, l’Etat et l’entreprise ; une prise en charge par l’Etat des congés payés pendant le chômage partiel ; le report d’un an supplémentaire pour le remboursement du PGE et un abandon pur et simple des remboursements pour les entreprises de secteur S1, S1bis et les PME de moins de 20 salariés qui subissent une perte de plus de 70% de leur chiffre d’affaires ; une augmentation du fonds de dotation par les assurances pour les pertes d’exploitation ; et enfin la mise en place d’une protection du chef d’entreprise qui n’a droit à aucune aide ni aux indemnités chômage.
Des mesures, pour certaines défendues depuis le mois d’avril dernier, et d’autres qui s’ajoutent au vu des nouvelles situations provoquées par les récentes mesures de couvre-feu.
Philippe Korcia, président de l’Upe 13, se dit « en première ligne » pour porter ces sujets sur le territoire. « Nous devons nous mobiliser et ne pas nous contenter de mesures d’urgence mises en place à chaque dégradation. Anticiper et agir sans tarder, c’est donner de la visibilité aux entreprises et leur permettre de mieux se préparer aux combats qui les attendent encore. La crise n’est pas finie, c’est une deuxième vague violente qui se profile d’heure en heure, c’est maintenant qu’il faut protéger les entreprises et les entrepreneurs ».
 


Rédigé par Orianne Olive, le Lundi 26 Octobre 2020 | Lu 326 fois





Orianne Olive





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter