Menu

L'éolien flottant a le vent en poupe


           

Les 7 et 8 septembre 2020, les acteurs internationaux de l'éolien flottant sont réunis à Marseille au Palais du Pharo au sein du colloque FOWT pour étudier les perspectives de ce secteur prometteur.


L'éolien flottant a le vent en poupe
Les 7 et 8 septembre 2020, les acteurs internationaux de l'éolien flottant sont réunis à Marseille au Palais du Pharo pour étudier les perspectives de ce secteur prometteur. Le potentiel en France serait de 50 Gigawatts (GW) pour un marché mondial de 3 500 GW.
Cette septième édition du colloque FOWT, pour Floating offshore wind turbines (éoliennes flottantes en mer) a mis à jour la difficulté à développer des projets dans l'hexagone.

Les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie-Pyrenées-Méditerranée, Pays de la Loire et Bretagne s'intéressent pourtant fortement à leur développement qu'elles financent. Selon le Pôle Mer Méditerranée, les éoliennes flottantes pourraient créer 4 000 emplois d'ici 2030 en Provence-Alpes-Côte d'Azur et Occitanie. Ces deux régions accueillent déjà chez elles pas moins de 430 acteurs de cette filière. Surtout actifs... à l'étranger. Et c'est bien là que le bât blesse. Car, si les premiers projets offshore datent de huit ans, aucun n'est encore opérationnel.

FOWT 2020 a donc permis à Renaud Muselier et à son homologue en Occitanie Carole Delga de demander au gouvernement français de plus grands efforts pour aider à soutenir cette activité. "Nous avons l'objectif en Région Sud, d'ici 2050, de fournir avec l'éolien flottant l'électricité équivalent à la production d'une à une et demi centrale nucléaire", indique le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Regrettant "une énergie sous-utilisée", il constate que "l’éolien en mer flottant dispose de tous les atouts en région pour constituer l’un des piliers de cette transition énergétique. Une ressource en vents exceptionnelle avec une vitesse moyenne des vents supérieures à 40 m/s grâce notamment au Mistral, des conditions de sol très favorables permettant un ancrage optimal et des conditions météocéaniques « simples », avec une hauteur de houle limitée et peu de courant et un éco-système dynamique avec de nombreuses start-up, PME, industriels, et aménagements portuaires."

Une ferme pilote dans le golfe de Fos

Sur les quatre fermes pilotes programmées en France, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur en accueillera une au large de Port-Saint-Louis du Rhône, dans le golfe de Fos. Baptisée Provence Grand Large, portée par EDF et d'une capacité de trois éoliennes développant chacune 8 MW, elle sera, à son inauguration fin 2021/début 2022, le seul site d'essai en mer Méditerranée dédié à l'éolien flottant.

Nicolas Wolff, président de France Energie Eolienne (FEE), veut que l'Etat français gomme les freins au développement. "Il faut simplifier la législation sur la participation au débat public qui cause beaucoup de retard aux projets, traiter les recours contentieux de la façon la plus efficace possible et nous proposons que le Conseil d'Etat soit le premier et le dernier recours. Nous demandons aussi aux autorités une planification à long terme", indique-t-il.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Lundi 7 Septembre 2020 | Lu 365 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 24 Septembre 2020 - 19:36 Eotia prone l'art à domicile

Mercredi 23 Septembre 2020 - 17:03 Geoffroy Roux de Bézieux sur le terrain de l’UPV






Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter