Menu

La Caisse d’Epargne Cepac, acteur majeur de la reprise


           

Avec des résultats financiers solides en 2019, la Cepac contribue à la reprise. Le contexte actuel inédit l’incite à s’engager encore davantage au service du développement économique, sociétal et environnemental de tous ses territoires.


La Caisse d’Epargne Cepac présente ses résultats 2019
La Caisse d’Epargne Cepac présente ses résultats 2019
Avec un résultat net de 160 millions d’euros, en hausse de 3,8% depuis 2018 et un produit net bancaire de 761 millions d’euros, la Caisse d’Epargne Cepac qui opère sur 3 continents et enregistre 30 % de son activité outre mer, affiche des signaux positifs, corroborés par des encours de crédit s’élevant à 25,5 milliards d’euros, en progression de 4% par rapport à l’an dernier. Les dépôts de clientèle atteignent, eux, 36,2 milliards d’euros en progression de 5%. « Ce sont des résultats solides dans un contexte défavorable. La Cepac qui affiche le meilleur coefficient d’exploitation des Caisse d’Epargne de France, est engagée sur tous les fronts pour assurer ses missions essentielles sur le territoire et auprès de ses 1,5 million de clients », note Joël Chassard, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Cepac et depuis peu du Conseil d’Administration d’Erilia. Au-delà de son engagement aux côtés des particuliers, la banque coopérative qui compte 17 Sociétés Locales d’Epargne, finance de nombreux projets d’économie régionale sur le marché des entreprises, de l’immobilier, des professionnels, du secteur public, du logement social et de l’économie mixte, ainsi que de l’ESS. Rappelons que durant la crise sanitaire, elle s’est mobilisée pour assurer la poursuite de ses activités essentielles en conservant 94% de ses agences ouvertes. Plus de 300 millions d’euros de crédits de trésorerie ou de découverts ponctuels ont été octroyés et quelques 10 000 entreprises ont bénéficié d’un report des échéances de 6 mois - un client actif pour 3 - , pour un total cumulé de plus de 120 millions d’euros. Ce sont également 4 200 PGE engagés à date (dont 36% en Outre-Mer) soit 750 millions d’euros et l’équivalent de 8 mois de production bancaire (1 milliard d’ici fin 2020). Acteur de la relance économique, la banque régionale a octroyé une enveloppe de 200 000 euros aux startups accompagnées par P.Factory. Un engagement de 300 000 euros, dans la création du Fonds ESS’OR doté d’1 million d’euros a été acté pour soutenir les structures de l’Economie Sociale et Solidaire, aux côtés de la Région Sud et de la Banque des Territoires. Enfin, un investissement de 400 millions d’euros sur 4 ans, en association avec la Caisse d’Epargne Côte d’Azur et Erilia, a été programmé dans un plan de relance exceptionnel de 2 000 logements neufs. Il doit assurer 6 000 emplois directs et indirects via la constitution d’une Foncière de Logements Intermédiaires. « Nous sommes aujourd’hui au rendez-vous de notre mission : Etre utile et solidaire. Nos valeurs d’origine, sont définitivement des valeurs d’avenir» conclut Joël Chassard.


Rédigé par Fabienne Berthet, le Vendredi 3 Juillet 2020 | Lu 78 fois









Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter