Menu

La Ville d'Aix gagne son bras de fer judiciaire contre Carrefour


           

Après quatre ans de bras de fer, la justice vient de retoquer le projet d'extension du Carrefour de la Pioline. Une victoire pour la Ville d'Aix qui s'oppose à l'opération.


Le projet d'extension du Carrefour de la Pioline a été rétoqué par la cour administrative d'appel © Carmila
Le projet d'extension du Carrefour de la Pioline a été rétoqué par la cour administrative d'appel © Carmila
Dans le bras de fer qui l’oppose à Carrefour depuis quatre ans sur le projet d’extension du centre commercial exploité par le distributeur à la Pioline*, la ville d’Aix-en-Provence vient de remporter une manche décisive. Le 28 septembre dernier, la cour administrative d’appel de Marseille a en effet rejeté le recours intenté par la filiale immobilière de Carrefour contre le refus de la Ville de lui délivrer le permis de construire sollicité après le feu vert de la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) obtenu le 26 octobre 2017. 
Lors du conseil municipal du 20 novembre, la municipalité avait envisagé d’enfoncer le clou en votant une délibération l’autorisant à saisir le conseil d’Etat pour contester l’avis favorable de la CNAC. Une saisine de la juridiction suprême à laquelle elle a finalement décidé de renoncer, estimant, ainsi que l’a souligné l’ancien bâtonnier aixois, Philippe Klein, élu d’opposition du groupe « Aix au Coeur » (groupe mené par la députée LREM Annel-Laurence Petel), que ce nouveau recours était inutile.
Cerrefour souhaitait doubler la surface de la galerie marchande de son hypermarché planté dans la périphérie occidentale d’Aix (de 4.270 à 9.370 m2) pour lui permettre d’accueillir deux moyennes surfaces non alimentaires de respectivement 1.140 et 1.760 mètres carrés et 17 boutiques supplémentaires (2.200 m2 de sv). Cette extension de 5.100 mètres carrés aurait porté la surface commerciale globale du centre de 18.250 à 23.620 mètres carrés (dont 14.108 m2 pour le seul hypermarché).
Ces nouveaux points de vente auraient vu le jour dans un nouveau bâtiment érigé en lieu et place du parking en silo situé sur le flanc ouest de l’hypermarché.   
Dans son argumentaire, la municipalité pointait la menace que le projet d’extension ferait peser « sur la fréquentation des commerces du centre ville ». Elle s’inquiétait également du risque de saturation de la RD9, principal axe de desserte du pôle d’activités aixois déjà passablement engorgé aux heures de pointe.
Rappelons qu’avec 4 millions de visiteurs par an, le Carrefour d’Aix-La Pioline se classe dans le Top 15 des hypermarchés français.
* Le centre commercial de la Pioline a été construit en 1971. Sa dernière rénovation date de 2015. 


Rédigé par Jacques Poulain, le Vendredi 20 Novembre 2020 | Lu 429 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 08:05 ​Barjane accueille à Fuveau Imperial Fashion






Businews Mag

Businews N°198 Novembre 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter