Menu

La clinique Bouchard a ouvert un accueil de soins non programmés


           

Avec ce nouveau service qui permet une prise en charge immédiate des patients par un médecin urgentiste, sans rendez-vous, la clinique marseillaise veut lutter contre la pénurie de médecins généralistes.


Photo©Elsan
Photo©Elsan
Située dans le 8arrondissement de Marseille, cette clinique « historique » vient d’ouvrir un accueil de soins non programmés (ASNP) permettant de recevoir des patients pour des urgences non vitales, sans rendez vous, du lundi au vendredi de 9h à 20h. Qu’il s’agisse de fièvre, d’une entorse, de maux de ventre, d’une fracture, d’une urgence gynécologique, etc., tout est opérationnel pour des examens et soins médicaux de qualité. « Nous sommes à mi-chemin entre la consultation chez un médecin généraliste et les urgences », précise David Fleyrat, directeur de l’établissement.
Même si la cité phocéenne n’est pas considérée comme un désert médical, ses habitants ont parfois du mal à se faire soigner car les médecins surchargés refusent de plus en plus de prendre de nouveaux patients, y compris en plein centre-ville. D’où la pertinence  de cet accueil dédié afin de pouvoir consulter rapidement. Et de contribuer à désengorger les services des urgences pour des pathologies ou traumatismes qui n’en relèvent pas à proprement parler.
Avec 5 médecins urgentistes assistés de 2 infirmiers, et 3 salles d’examens où peuvent être effectués plâtres, points de suture, électrocardiogrammes mais aussi radios dans le pôle imagerie de la clinique ou encore examens biologiques, les patients ont également la possibilité d’être orientés vers le service approprié et de bénéficier d’une prise en charge adaptée si une hospitalisation s’avère nécessaire après la consultation. Autrement, à la sortie de cette dernière, informations et documents utiles pour le traitement et le suivi des soins (ordonnances, certificats, rendez-vous de consultations…) leur sont remis.
A noter : la clinique Bouchard compte 400 collaborateurs, 220 lits/places et 137 médecins pour 21 000 patients par an.
 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 23 Septembre 2022 | Lu 564 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 15:58 L’habitat intergénérationnel a droit de cité


En direct

Pure Ocean, 5 ans au service de l’océan

22/11/2022 - Fabienne Berthet

Aix carbure au biogaz

10/11/2022 - Jacques Poulain




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter