Menu

Le Club de l'Immobilier intronise Marseille hub de l'Afrique


           


Le Club de l'Immobilier Marseille Provence pointe les projecteurs sur les relations entre Marseille et l'Afrique (photo : F.Dubessy)
Le Club de l'Immobilier Marseille Provence pointe les projecteurs sur les relations entre Marseille et l'Afrique (photo : F.Dubessy)
"Au Club de l'Immobilier, l'Afrique a toujours été un sujet et c'est un potentiel pour notre territoire", affirme Antoine Viallet. Vice-président des Marseillais de l'Immobilier en Afrique (MIA'S), membre d'Africalink, il co-animait avec Fabrice Alimi, président de la Fédération Française des clubs de l'Immobilier (FFCI), la 14e Journée de l'Immobilier qui se déroulait à Marseille jeudi 30 septembre 2021. Conçue par le Club de l'Immobilier Marseille Provence en partenariat avec Africalink et la CCI Aix-Marseille Provence, cette rencontre a donc mis l'accent sur l'Afrique avec comme thématique générale "Marseille, hub de l'Afrique".

Au pas de course, sous forme de pitch, pas moins de onze thématiques abordées par trente-trois intervenants ont été proposées pour "offrir une vision 360° des relations entre Marseille et l'Afrique et de conforter la position de Marseille comme plate-forme incontournable pour les marchés africains depuis la France", comme l'indiquaient les organisateurs. Agroalimentaire, culture, diaspora, eau, éducation, énergie, financement, innovation, sport, transport et ville durable, toutes convergent vers le même constat: Le continent africain se trouve aujourd'hui au centre des mutations du monde.

Il compte aujourd'hui 1,2 milliard d'habitants. En 2050, ce chiffre se portera à 2,4 milliards dont 60% de moins de vingt-cinq ans. 
L'Afrique a enregistré une croissance économique moyenne de 5% par an au cours des dernières années accompagnée par une croissance démographique de 7%. "Autant que la Chine durant ces dernières années, mais avec une grosse différence la croissance démographique s'est arrêtée en Chine, pas en Afrique qui d'ailleurs ne l'a pas encore maîtrisé avec un risque de chaos urbain notamment dans les métropoles côtières", analyse Hugues Parant. Et le directeur général d'Euroméditerranée d'insister, "il ne faut jamais oublier que l'objectif politique est de faire rester la valeur en Afrique et même de la développer." Pour Alexandre de Navailles, directeur de Kedge Business School, "miser sur la jeunesse africaine, c'est miser sur l'avenir d'un continent."

25 consulats de pays africains implantés à Marseille

Près de 14% des exportations du département des Bouches-du-Rhône s'effectuent vers l'Afrique, principalement en Algérie, en Tunisie, au Maroc, en Égypte et au Nigeria. La Métropole Aix-Marseille Provence se situe dans le Top 3 français pour l'attractivité en Afrique avec quatre-vingt dix-huit entreprises disposant d'une filiale dans ce continent et au deuxième rang national pour le nombre de sociétés ayant un actionnaire majoritaire africain. Sans compter l'aéroport Marseille Provence, premier tarmac régional en France pour le trafic vers l'Afrique du Nord avec 1,61 million de passagers en 2019 et assurant plus de 300 vols par semaine vers l'Afrique, comme le soulignait Denis Corsetti, son directeur des opérations, mais aussi administrateur de plusieurs aéroports africains (Abidjan, Libreville, Brazzaville).

Pour Raymond Abouki, promoteur immobilier à Dakar et qui a travaillé sur le quartier Euroméditerranée, "la demande immobilière n'a jamais été aussi forte en Afrique. Les professionnels marseillais ont un rôle à jouer pour professionnaliser le marché." D'autre part, "sur place, les innovations sont portées par des champions locaux qui, demain, viendront sur le marché européen via la France et le territoire d'Aix-Marseille. Ils prendront des plateaux de 1 000 à 2 000 m²", assure-t-il. Renaud Tarrazi, architecte associé de l'agence MAP, va même plus loin : "La capacité de rattrapage des villes africaines est fabuleuse. Dans quelques années, le modèle de la ville durable sera plus de l'Afrique vers l'Europe que le contraire."

Le lien tissé par le Club de l'Immobilier depuis novembre 2016 avec une première manifestation dédiée à ce continent, n'est donc pas près de se briser, car bénéfique des deux côtés. D'autant plus que 35% de la population de Marseille est d'origine africaine et que vingt-cinq consulats de ce continent y sont implantés.
Virtuellement présent, Franck Riester, Ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, a d'ailleurs tenu à rappeler que "Marseille était une ville clef dans notre relation avec l'Afrique et véritablement à la pointe de cette dynamique."


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Jeudi 30 Septembre 2021 | Lu 644 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 11:06 Nocika se muscle pour s’envoler plus haut

Dimanche 3 Octobre 2021 - 17:07 Valebio, le bon goût de la superfood !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter