Menu

Le Crédit Agricole Alpes Provence encourage l’innovation pour lutter contre la crise de l’eau



43 000 euros ont été remis aux 4 start ups lors de l’appel à projet, du Capital & Innovation by Crédit Agricole Alpes Provence dont la finale s’est déroulée mercredi 14 décembre. Avec un thème fondateur : « L’innovation au secours de la crise de l’eau »

           

Remise des prix lors de l'appel à projets de Capital & Innovation du Crédit Agricole Alpes Provence , " l'Innovation au service de la crise de l'eau"
Remise des prix lors de l'appel à projets de Capital & Innovation du Crédit Agricole Alpes Provence , " l'Innovation au service de la crise de l'eau"
Depuis 2000, le nombre et la durée des épisodes de sécheresse sur le globe ont augmenté de 29% par rapport aux 2 décennies précédentes. L’extrême sécheresse de l’été a accentué l’urgence d’une action pour préserver les ressources en eau. C’est dans ce contexte que Capital & Innovation du Crédit Agricole Alpes Provence a lancé un appel à projets spécifique.
« L’innovation au secours de la crise de l’eau ». Objectif ? Répondre aux enjeux du territoire et faire émerger des innovations spécifiques, soutenir les diverses phases de développement d’entreprises innovantes par un apport financier ! Aux Docks au sein du Business Center, à Marseille, les 10 start up sélectionnées pour leur apport sur la question ont pitché devant un jury composé d’experts et de journalistes. Trois prix plus un coup de coeur ainsi qu'une enveloppe globale de 43 000 euros ont été prévus à cet effet. 
Le premier prix de 25 000 euros a été remis à Seanergy, start up industrielle spécialisée dans le dessalement d’eau de mer, co-fondée par Hubert Montcoudiol et Hervé de Lanversin. L'entreprise basée à Marseille, mise sur une technologie innovante pour démocratiser l’accès à l’eau pure dans le monde. « Ce prix va nous permettre d’investir dans notre R&D avec notre équipe d’ingénieurs qui ne cesse de se renforcer. C’est également une validation de l’écosystème régional, ce qui s’avère très précieux. La portée de notre technologie doit permettre de rassembler tous les acteurs au service de cette innovation utile pour le plus grand nombre » notent les co-fondateurs.

Le second prix de 10 000 euros a été attribué à ACWA Robotics qui implique des robots au service de l’eau et s’avère représentée par Jean-François Rossi. Le troisième prix de 5 000 euros a distingué la start up Azuvia. Celle-ci innove avec des systèmes écologiques de traitement des effluents liquides. La startup InTheAir, représentée par Olivier Apicella et Anthony Papillon a reçu le prix Coup de Cœur ainsi qu’un montant de 3 000 euros pour son analyse des données enregistrées par drones. 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Jeudi 22 Décembre 2022 | Lu 561 fois





Fabienne Berthet





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter