Menu

Le Grand Bain, l'acte militant de la French Tech


           

Pensé et présenté comme un véritable projet éditorial pour porter une Tech durable et inclusive au service de l’intérêt général, la deuxième édition du Grand Bain organisée par la French tech Aix-Marseille prendra place au Cepac Silo le 13 novembre prochain autour d’une édition qui se veut inspirante, créative et fédératrice.


Conférence de presse du Grand Bain, lundi 12 octobre 2020.
Conférence de presse du Grand Bain, lundi 12 octobre 2020.

Interroger le monde, confronter les points de vue, découvrir des pépites, débattre, mener des réflexions, rencontrer, objecter… le Grand Bain se positionne en bouillon de culture d’où se développent business, petites et grandes idées.  Exit les « grands évènements qui consistent à se rassembler autour d’une coupe de champagne et les hommes quarantenaires bedonnants qui viennent expliquer dans des tribunes ouvertes que ce qu’ils font est formidable » … Des propres mots de Mathieu Rozière, vice-président de la French-Tech Aix-Marseille, le Grand Bain veut de la parité, des grands groupes qui dialoguent avec des activistes, des start-ups, des artistes, des chercheurs et des entrepreneurs qui réinventent le monde de demain. Objectif ? Rassembler toute la filière numérique autour d’une expérience inspirante qui bouscule l’ordre établi et échange avec tous les écosystèmes. « Nous sommes sur les champs de l’économie et de la prospective en concevant un évènement intelligent pour un territoire uni » explique-t-il, « on mélange les approches avec des gens qui ne sont pas tous d’accord, on crée le débat ». Autour de quatre conférences, trois interviews croisées et deux podcasts enregistrés en live, sont proposés des rencontres start-ups/investisseurs, des espaces de networking one-on-one accompagnés d’une appli dédiée et des ateliers concrets.


Un grand sommet de la Tech pour la métropole

La santé, la ville, la culture et l’éducation sont au cœur des thématiques de cette seconde édition, avec cette volonté en toile de fond : Marseille doit être le lieu des grandes discussions mondiales sur la Tech. « Nous avons tout pour jouer dans la cour des grands, nous devons être catalyseurs des sujets et inclure tout le monde dans la conversation. Pour cela nous n’avons pas hésité à faire venir Facebook, Microsoft ou encore Amazon, pour confronter les points de vue, pour mieux apprendre à nous connaitre » précise Thomas Kerjean, secrétaire général de la French Tech Aix-Marseille et CEO de Mail-in black. « Nous ne pensons pas que la Tech va tout changer, mais nous pensons que le monde changera si l’ensemble des acteurs économiques travaillent dans le même sens. Nous devons remettre les citoyens et les penseurs au cœur du débat. Et nous devons faire rayonner Aix-Marseille, car cette métropole, peut-être justement grâce à ses défauts, est le lieu où on peut se poser les vraies questions et mettre en abyme le monde et notre avenir ». Parmi les intervenants, Carlos Moreno, directeur scientifique de la chaire ETI à la Sorbonne, Karine Picard, Directrice générale d’Oracle, Mondher Mahjoubi, président du directoire d’Innate Pharma ou encore Isabelle Faggianelli, directrice de la transformation digitale chez Christian Dior qui expliquera comment articuler l’inclusion avec le compagnonnage et la transmission. Bon nombre de start-ups locales seront aussi de la partie, « de magnifiques pépites régionales qui manquent encore trop souvent de couverture médiatique » souligne Mathieu Rozière, et qui seront là pour rencontrer clients et investisseurs. Certaines d’entre elles pourront par ailleurs participer au « Challenge » co-construit avec Lita.co (plateforme de crowdfunding responsable bientôt Banque et qui fédère plus de 500 000 entreprises en France) qui récompensera les structures les plus impactantes tout en les faisant connaitre du grand public.

« Plus encore cette année, le Grand Bain est un véritable acte militant ! Nous voulions un grand lieu, qui tisse du lien en présentiel et qui rassemble les énergies et les forces créatrices » conclut Mathieu Rozière, qui ne cache pas s’être inspiré avec ses équipes du SXSW, grand-messe des technologies innovantes à Austin Texas et véritable poumon économique de la ville.  Le Grand Bain s’associe d’ailleurs cette année avec Chroniques, Biennales des Imaginaires Numériques, qui, au même moment, questionnera le monde au travers de grandes installations dont celle de Joanie Lemercier dans le bassin du Mucem le soir du Grand Bain. Un rendez-vous que tous espèrent féérique et qui devrait conclure une journée au sommet.
 


Rédigé par Orianne Olive, le Lundi 12 Octobre 2020 | Lu 249 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter