Menu

« Les Etats d’Urgence de la Jeunesse » impulsés depuis Marseille


           

Initiée par le Delta Festival, qui regroupe 400 associations d’étudiants en France, rejointe par de nombreux festivals et autres structures engagées, cette initiative nationale vise à remettre dans les plus brefs délais un livre blanc de la jeunesse au Président de la République.


L’édition 2019 du Delta Festival avait rassemblé 40 000 jeunes en deux jours sur les plages du Prado©DR
L’édition 2019 du Delta Festival avait rassemblé 40 000 jeunes en deux jours sur les plages du Prado©DR
Comment redonner espoir aux jeunes afin qu’ils puissent se projeter dans l’avenir ? Alors que la crise sanitaire, mais également économique, sociale et morale, touche particulièrement la nouvelle génération, le Delta Festival dont le siège est basé à Marseille lance les « Etats d’Urgence de la Jeunesse ». Explications de Olivier Ledot, son président : « Que peut-on faire à l’heure où 3 jeunes sur 10 ont des pensées suicidaires *?  Organiser non pas des Etats Généraux, mais des Etats d’Urgence. En quelques jours, le Delta Festival qui rassemble 400 associations d’étudiants dans 30 villes universitaires (soit 800 000 jeunes) a fédéré plusieurs centaines d’autres structures (festivals, acteurs engagés, syndicats, personnalités) autour d’ateliers et de webinaires qui se dérouleront prochainement. Thématiques abordées d’où émaneront des propositions fortes ?  Culture, lien social, projet de vie, santé, vie étudiante, environnement, sport et solidarité ».  
Alors que, d’ici une semaine, le premier webinaire traitera d’urgence du lien social et de culture-lieux de convivialité, « dix propositions simples, efficaces et immédiates devront en sortir afin d’être transmises au plus tôt à Emmanuel Macron ».
A ce jour, de très nombreux festivals de France ont déjà répondu présent à cet appel lancé  sur le site www.urgence-jeunesse.com, dont dans la région : l’Insane festival, l’Acontraluz festival, Le Bon Air (Bi:Pole), Marseille Rockisland, mais aussi des acteurs engagés comme Recyclop, Synergie Family, Forum Femmes Méditerranée, De la techno à Marseille, Borderline Borderliner, et des syndicats tels que l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH 13), le Syndicat des activités de l’événementiel (SAE), etc.
Au-delà de la crise sanitaire, cette initiative d’envergure qui en appelle « à l’ensemble des forces vives du pays » veut attirer l’attention sur l’impact du bouleversement social, écologique et économique sur la jeunesse… Afin qu’elle puisse se projeter, à nouveau, dans l’avenir.
 
*Enquête Ipsos janvier 2021


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 12 Mars 2021 | Lu 1006 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 30 Juillet 2021 - 10:30 Six hôtels Accor exposent les REvéLATIONS






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter