Menu

Les Premières Sud, un incubateur dédié aux mixités


           

Favoriser l’entrepreneuriat au féminin et au sein d’équipes mixtes avec comme enjeu principal, la création d’emploi, Les Premières Sud, incubateur au féminin rayonnent sur le territoire.


Isabelle Dao, en charge des Premières Sud
Isabelle Dao, en charge des Premières Sud
Appuyées par une fédération nationale, les Premières Sud dont le siège local est basé à Aix aux Mille, a pour vocation d'accompagner les femmes et équipes mixtes dans la création d’entreprises innovantes. Le credo ? S’imposer comme un activateur de croissance basé sur le potentiel économique des femmes tout en misant sur l’impact social, pour créer de la valeur et de l'emploi durable. « D’abord pensé comme un Think Thank, nous nous sommes orientés vers l’incubation » note Isabelle Dao en charge des Premières Sud et présente sur la table ronde « Tenir le cap » organisé lors du live « le Grand Bain » de la French Tech Aix Marseille. Premières Sud recoupe plusieurs programmes. L’un d’entre eux incite les femmes à oser se lancer, à apprendre d’elles-mêmes et à avancer sur leur projet. C’est aussi un accompagnement au sein des entreprises innovantes sur de nouvelles initiatives voire des changements d’échelle. Un accélérateur à tous points de vue qui encourage la mixité, des territoires, des genres et des ambitions. L’innovation est plébiscitée sous toutes ses formes, qu’elle soit technologique, d’usage ou de service avec en ligne de mire la création d’emplois. « Aujourd’hui nous accompagnons 80 projets dans les secteurs les plus divers, food, tech, green, sur une durée qui va de 6 mois à 3 ans. Nous comptons aussi une centaine de créatrices en devenir ».  Premières Sud contribue aussi à la mise en contact de futurs associés, favorisant ainsi la complémentarité des profils. En temps de crise, les demandes se font nombreuses sur les solutions permettant de pivoter et de basculer sur d’autres secteurs. « Il faut savoir qu’une entrepreneuse à 70 % de chances supplémentaires de réussir si elle est accompagnée » note Isabelle Dao qui réagit au contexte actuel. « La crise nous a conduit à adapter notre modèle en offrant davantage de contenus en ligne et une intelligence collective notamment pour celles et ceux qui vivent éloignés des métropoles. Nous développons aujourd’hui des programmes adaptés pour interagir à distance". Premières Sud a aussi l’avantage de mobiliser tous les partenaires de la création d’entreprise, pour faciliter la mise en réseau et la recherche de fonds. 
 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Vendredi 11 Décembre 2020 | Lu 206 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mardi 14 Septembre 2021 - 16:54 Le Grand Bain ou l'Odyssée 2031


En direct




Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter