Menu

Marseille accueille la 1ère Académie du Métavers



Le 27 octobre, dans l’enceinte du Cloître à Marseille, Meta, Simplon et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont lancé la création de la 1ère école gratuite et inclusive dédiée aux métiers de la réalité virtuelle, augmentée et mixte.

           

Aux côtés de Meta, Simplon.co et de la Région, plusieurs partenaires relaient la mise en place de la formation à Marseille (Photo JC Barla).
Aux côtés de Meta, Simplon.co et de la Région, plusieurs partenaires relaient la mise en place de la formation à Marseille (Photo JC Barla).
Aujourd’hui, les technologies de réalité virtuelle, augmentée ou mixte, de 3D temps réel, semblent réservées à des univers très spécifiques, dans le jeu, quelques secteurs de l’industrie ou de la formation professionnelle. Mais leur émergence ne serait que le début d’un déferlement annoncé dans la « vraie » réalité et jusque dans les univers parallèles comme le Métavers. « Ces nouvelles technologies immersives vont représenter dans dix ans 440 milliards d’euros dans le PIB européen, assure Laurent Solly, le vice-président Europe du Sud de Meta (maison-mère de Facebook, Instagram, Whatsapp, Messenger…). Il est donc indispensable de générer en France et en région Provence-Alpes-Côte d’Azur les leaders et talents de demain. Le Métavers est un monde en pleine construction. L’Académie du Métavers offrira une formation gratuite et inclusive pour apprendre ces technologies qui mèneront à ces futurs métiers dont la plupart n’existe pas encore ! ».  Lancée le 27 octobre, cette école débutera ses cursus avec une vingtaine d’élèves le 5 décembre. Au programme, deux parcours proposés par l’entreprise sociale et solidaire du numérique Simplon.co : concepteur/développeur en réalité virtuelle, augmentée, mixte et métavers et technicien support/assistance. Une autre école sera créée également à Nice, ce qui fera de Provence-Alpes-Côte d’Azur la seule région de France à compter deux établissements. Un choix qui ravit Renaud Muselier, président du conseil régional qui apporte un appui financier (350 000 euros) à cette réalisation. « Aujourd’hui, on s’aperçoit que toute la science-fiction qu’on a lue dans notre jeunesse s’est réalisée. Nous avons donc l’obligation de nous projeter, en plus de traiter le quotidien. Nous pouvons fabriquer ici un dispositif de dimension mondiale qui permettra à tous ceux qui se formeront de trouver demain l’emploi qui convient à leurs aspirations ».

Former pour un emploi au bout

Simplon.co affiche déjà des résultats probants, selon Véronique Saubot, sa directrice générale. Sur les 20 000 personnes passées en France par ses établissements et filières de formation aux métiers du numériques, 1 200 l’ont été en Provence-Alpes-Côte d’Azur et 350 le sont encore actuellement, depuis la rentrée 2022/2023. Pour les nouvelles formations en technologies immersives, une soixantaine de personnes a déjà candidaté. « Nous nous appuyons sur Pôle emploi, sur les missions locales, sur des associations, des écoles, pour que ces partenaires nous orientent des profils, avec une priorité sur les demandeurs d’emploi et les femmes. Après les entretiens, les tests et la sélection, les élèves vont d’abord passer par une formation intensive d’une durée de trois à quatre mois puis par 15 à 16 mois en alternance en entreprise. Pour nous assurer de leur insertion professionnelle, nous effectuons un suivi de leur parcours dans les six mois suivant la fin de leur contrat d’alternance et 70% sont toujours en entreprise » indique-t-elle. « Nous veillons particulièrement à développer leur employabilité » ajoute Sandie Theron, responsable du campus Simplon de Marseille. Simplon.co est ouvert à la mise en place de partenariats avec des sociétés provençales intéressées par les compétences concernées. « Ces formations sont conçues pour répondre aux besoins du territoire » rappelle Alexandre Chervet, directeur de Simplon sur le Sud-Est.

 


Rédigé par Jean-Christophe Barla, le Vendredi 28 Octobre 2022 | Lu 203 fois





Jean-Christophe Barla


>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mardi 22 Novembre 2022 - 10:33 Pure Ocean, 5 ans au service de l’océan





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter