Menu

Medinsoft offre des clés pour la Smart city


           

Medinsoft a choisi l’Accélerateur M pour présenter sa nouvelle plénière sur le smart building. L’occasion pour le cluster de mettre en avant un secteur d’avenir en pleine transformation digitale et de générer des opportunités d’affaires pour ses adhérents


Plénière de Medinsoft consacré au smart building
Plénière de Medinsoft consacré au smart building
Pour sa nouvelle plénière, Medinsoft cluster innovant présidée par Stéphanie Ragu,  est revenu sur un secteur en pointe, le smart building au sein de l’Accélérateur M initié par la métropole Aix Marseille Provence. Et ce, après une visite de cité Fab, espace inédit ouvert sur la ville de demain et situé rue des Phocéens dans l’ancien bâtiment des Affaires Maritimes. Autour de 3 tables rondes retraçant la vie du chantier, avant, pendant et après, ont été présentés les enjeux divers du smart building, l’anticipation dans la construction, les divers apports de l’IA, des datas et de la technologie au sens large dans un secteur ou la transformation numérique reste un vrai sujet. « Le recueil d’informations n’est pas une idée neuve » a indiqué Eric Gastine de Spie Batignolles ITM +, retraçant les évolutions en cours et les perspectives d’avenir. Pour Arnaud Brouquier de Delta Sertec, « les contours de l’innovation par définition sont difficiles à anticiper, mais c’est le rôle des bâtiments de la prévoir ». Les aspérités du chantier connecté ont également été sur le devant de la scène, ses obstacles, les perspectives offertes par de nouvelles plates formes comme bipbipbat, « le uber eat » du bâtiment qui, créé par Julien Parandero, offre une solution de livraison sur les chantiers en une heure pour les artisans. Un gain de temps et de productivité que ne renie pas Saïd Abidi avec IA BTP offrant un e-catalogue aux entreprises et des outils digitaux pointus. Pour Devisubox, créée en 2006 par Ivan lorne et misant, à l’origine, sur le film de chantier les enjeux sont multiples : traçabilité, sécurité, productivité et s’avèrent une évidence sur des sites, souvent contraints, difficiles d’accès et où l’usage des technologies prend tout son sens. Quid enfin des usages pour les occupants, de la construction à la domotique, les innovations se multiplient comme celle d’Alacasa de Remy Lombard, startup parisienne, qui vient de se déployer à Marseille et développe un fil Whatsapps entre les différents acteurs du logement, habitants, bailleurs sociaux, syndics de propriété. La startup qui gère 10 000 logements et 500 immeubles crée un usage inédit du lien dans l’immeuble. Parties prenantes, les collectivités sont revenues sur la nécessité de créer une ville durable et intelligente. « En lien avec le bon sens, » a noté Mathilde Chaboche, adjointe à l’urbanisme et au développement harmonieux de la ville de Marseille. Un constat partagé par Arnaud Mercier, délégué à l’innovation pour la Métropole et maire de Venelles. « C'est à chaque maillon que s’invente l’innovation en de smart building ». Pour Stéphane Ghio, directeur du développement économique d’Euroméditerranée, au-delà du bâtiment connecté c’est l’invention d’une ville durable, intelligente et méditerranéenne qui se joue aujourd’hui autour de questions centrales comme celle des transports, de la qualité de vie, de la mobilité, de l'énergie du développement durable dans sa globalité. Le territoire est-il en retard ? « Marseille écrit sa propre histoire ». 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Mercredi 1 Juin 2022 | Lu 355 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 1 Décembre 2022 - 15:59 Solar Brother, une croissance solaire !

Jeudi 1 Décembre 2022 - 15:35 CES, la région Sud en pôle position






À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter