Menu

Mercadier se construit un futur en béton (ciré)


           

L’entreprise aixoise a investi 2,3 millions d’euros dans son nouveau siège de la zone de Lenfant. Un outil multi-faces pour poursuivre sa croissance sur tous les créneaux.


150 m2 de show-room pour passer de l'idée à l'achat (Photo JC Barla)
150 m2 de show-room pour passer de l'idée à l'achat (Photo JC Barla)
« Nous voulons insuffler l’idée que l’on peut nous trouver partout » affirme Xavier Grindel, cofondateur et dirigeant avec son épouse Marie, de Mercadier à Aix-en-Provence. La PME de 30 salariés a fait le choix depuis 2003 de se déployer dans les centres-villes de différentes métropoles françaises (Aix, Paris, Lille, Rouen, Lille, Bordeaux), à travers un réseau de revendeurs ou encore par le commerce électronique pour promouvoir ses gammes de béton ciré, de peintures et de chaux naturelle haut de gamme. Mais c’est à Aix, zone de Lenfant, qu’elle a choisi d’en présenter toute la diversité, produits de partenaires compris, dans un nouveau siège social de 1 500 m2 sur un foncier de 3 000 m2. « Nous étions en location, nous sommes maintenant dans nos propres locaux, grâce à cet investissement de 2,3 millions d’euros, entre terrain et construction, pour lequel nous avons bénéficié d’une aide de 120 000 euros de la Métropole Aix-Marseille-Provence », poursuit-il. « Nous avons profité de réinternaliser des activités, de renforcer notre capacité de stockage avec un entrepôt de 500 m2. Nous développons de nouvelles formules sur notre laboratoire R&D, la publicité sur lieu de vente est conçue et fabriquée également ici… Et nous recevons nos clients pour des formations. Il y a 20 000 salariés sur la zone d’Aix-Les Milles, il y avait du sens à aménager un show-room. Quasiment tout ce qui est présenté est à vendre ! ». Un pan de mur est dédié aux peintures Farrow & Ball que Mercadier a commencé, dès son origine, à distribuer à titre exclusif en France. Certaines créations résultent de partenariats : Maison Lévy (papiers peints artistiques et panoramiques), Salomé de Fontainieu (tables galets), Papermint (décoration murale), Airborne (sièges intérieurs et extérieurs), Sammode (luminaires)… « Nous veillons au caractère artisanal de chaque fabrication et nous pouvons aller jusqu’à une personnalisation très poussée sur la couleur » précise Marie.

Un besoin de couleur à satisfaire

Même si la décision de bâtir un nouveau site a été prise avant la crise sanitaire, sa concrétisation tombe à pic, les Français, privés de voyages, s’étant concentrés sur la rénovation de leur habitation. Si, entre 2018 et 2019, Mercadier avait vu son chiffre d’affaires progresser de 6%, l’activité a bondi de 18% en 2020, portant le chiffre d’affaires à 3,7 millions d’euros, et la croissance s’est encore accentuée depuis le début de l’année avec un taux de 44% au 30 juin qui lui fait espérer les 4,5 millions d’euros en 2021, soit une hausse de 33%. « Nous constatons un réel besoin de conseil sur les couleurs, partout en France, indique Marie, mais les demandes sont extrêmement variables selon les régions. A Lille, par exemple, la clientèle réclame des couleurs plus soutenues que dans le sud ». Aujourd’hui, le portefeuille de clients de Mercadier se compose pour 38% de particuliers, 39% de professionnels et 23% de revendeurs. Le configurateur numérique, récemment mis sur pied avec l’appui de fonds européens, apporte une nouvelle couche pour la découverte des produits et de leurs potentialités et devrait accroître la part des ventes en ligne, actuellement de 9%. « Cet outil va jusqu’à définir la quantité précise de peinture dont le client a besoin pour couvrir sa surface » assure Xavier Grindel. D’autres innovations devraient voir le jour dans les bétons cirés, les peintures… « A fin 2022, nous serons à 85% de fabrication française contre 75% aujourd’hui. Et à 2025, nous visons les 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires » confie le dirigeant.


Rédigé par Jean-Christophe Barla, le Vendredi 2 Juillet 2021 | Lu 135 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Dimanche 19 Septembre 2021 - 12:34 Technicoflor diffuse le parfum de l’ambition






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter