Menu

Modalis investit 18 M€ dans un terminal de transport combiné à Fos


           

Modalis, société fondée à Aix-en-Provence fête cette année ses vingt ans. Spécialiste à l’origine du conseil dans le report modal de la route vers le rail, l’entreprise a négocié un virage en 2017 en devenant opérateur ferroviaire de transport combiné. Aujourd’hui, le groupe annonce la construction d’un chantier de transport combiné à Fos, Tonkin Terminal Multimodal, dont la mise en service pourrait intervenir en 2024.


De G. à dte :  Nicolas Chambon et Bernard Mei, respectivement  directeur général et président du groupe Modalis. ©NBC
De G. à dte : Nicolas Chambon et Bernard Mei, respectivement directeur général et président du groupe Modalis. ©NBC
En juin 2022, Modalis célèbrera ses vingt ans en privatisant l’Hôtel de Caumont. Au-delà de l’anecdote, le groupe fondé par Bernard Mei, fils de l’ancien maire de Gardanne, est en passe de devenir un acteur de poids dans le rail route et un outsider dans la construction de chantier combiné au même titre que Novatrans (GCA) ou TAB/T3M. 
La holding personnelle de Bernard Mei, Finayxi, ayant investi dans la création Tonkin Terminal Multimodal, une société dans laquelle la Banque des Territoires pourrait prendre 45% suivie également par Bpifrance au tour de table. L’aménagement de la plate-forme de 22 ha sur le site de Fos Tonkin devrait débuter fin 2022 pour une mise en service en 2024 au terme d’un investissement de 18 M€. L’infrastructure qui répond aux exigences de décarbonation de la chaîne de transport pourrait bénéficier du soutien de l’Europe, de la France et du Conseil régional. De cette plate-forme, seront exploitées de nouvelles lignes ferroviaires - à destination de l’Est de la France, de l’Allemagne et de la Belgique - opérées par l’opérateur Delta Rail. Le site pourra composer deux trains simultanément.  

​Nouvelle navette ferroviaire Chalon-sur-Saône-Worms

Châssis Modalis. L'entreprise réalise 70% de son activité à l'international. ©Modalis
Châssis Modalis. L'entreprise réalise 70% de son activité à l'international. ©Modalis
Le port de Marseille-Fos étant devenu un hub GNL pourrait ainsi conquérir  de nouveaux marchés et alimenter l’Est de la France. Delta Rail, détenue à 100% par Finayxi, a été lancée en 2017 et exploite des services combinés entre Fos-Chalon-Lyon, Chalon-Le Havre, Marseille-Duisburg pour le compte de CMA CGM, annoncera début avril au salon de la logistique SITL, un nouveau service entre Chalon-sur-Saône et la ville allemande de Worms. Ce service débutera le 14 juin 2022 à raison de trois allers-retours par semaine avec une capacité de transport de douze caisses mobiles et de 34 remorques de type « P400 ». 

​120 M€ investis dans un parc de wagons

Les wagons Modalis transportent les ordures ménagères de la métropole AMP à destination de l’incinérateur de Fos-sur-Mer. ©Modalis
Les wagons Modalis transportent les ordures ménagères de la métropole AMP à destination de l’incinérateur de Fos-sur-Mer. ©Modalis
En 2017, Modalis a été retenue, pour douze ans, dans le cadre d’un appel d’offres de la métropole Aix-Marseille Provence portant sur la fourniture et l’entretien de 110 wagons de 60 pieds et 400 conteneurs de 20 pieds. Des wagons chargés des ordures ménagères des marseillais et acheminées à raison de deux trains quotidiens opérés par RDT13 à destination de l’incinérateur de Fos-sur-Mer. « C’est une activité récente appelée à prendre de l’ampleur. Nous investissons 120 M € dans l’achat de wagons et près de 10 M€ dans des caisses mobiles et des châssis. Nous sommes en passe de changer d’échelle, ce qui nous donne accès à des dossiers complexes d’industriels pour organiser le report modal de leurs flux », précise Bernard Mei. Pour accompagner cette croissance, Modalis a recruté Nicolas Chambon. Cet expert d’Ernst & Young, originaire de Marseille et qui a effectué l’essentiel de sa carrière en Asie, a choisi de rentrer au pays à la survenance de la pandémie. 

La croissance de Modalis, portée par la nécessité de réduire l’empreinte carbone, répond au  cruel manque de conducteurs routiers et répond aux ambitions du port de Marseille Fos d’intégration de l’axe Rhône-Saône. Qui plus est, le combiné bénéficie d’un regain d’intérêt avec la flambée du prix des carburants. En 2021, le groupe Modalis a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 35 M€.


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 1 Avril 2022 | Lu 312 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter