Menu

Première à Marseille avec le lancement de la « dark kitchen » Monchef


           

Deux amis marseillais, Thibault Barbafieri, chef cuisinier étoilé, et Laurent Burchi, issu du domaine de la restauration, créent un concept de cuisine « bistronomique » à emporter ou se faire livrer.


Thibault Barbafieri et Laurent Burchi, lors de la présentation de Monchef, à la Villa Gaby Photo©MOH
Thibault Barbafieri et Laurent Burchi, lors de la présentation de Monchef, à la Villa Gaby Photo©MOH
« Notre défi ? Proposer ce laboratoire de cuisine bistronomique (contraction de bistrot et de gastronomie) en livraison. C’est une première à Marseille, et peut-être même en France », explique Laurent Burchi. Alors que les deux associés à l’origine de cette initiative se connaissent depuis l’enfance et leurs sorties familiales en voilier, chacun a d’abord suivi son chemin : Thibault Barbafieri, en apprenant la grande cuisine auprès de chefs étoilés (notamment avec Dimitri Droisneau, son mentor et chef de la « Villa Madie » à Cassis) et Laurent Burchi en co-créant, à 29 ans, un restaurant, « Les copains d’abord », à La Ciotat.
Leurs retrouvailles ont été l’occasion de découvrir qu’ils partagent toujours les mêmes valeurs et une vision commune de la cuisine : l’amour des produits de la mer, les légumes et fruits frais des producteurs locaux, la simplicité, l’exigence et la spontanéité.  « Les olives pour faire l’huile, les truffes, nous sommes  carrément allés les chercher.  On est proche du bio, de l’agriculture raisonnée et durable », souligne Thibault, candidat de Top Chef en 2018, qui cuisine beaucoup en Guadeloupe. 
Résultat, le duo vient d’ouvrir une « dark kitchen », Monchef, dans le quartier de Saint-Giniez, à la place d’une ancienne boucherie. Avec une brigade de deux cuisiniers également formés dans des restaurants étoilés (deux recrutements supplémentaires sont en cours), ils proposent une cuisine gourmande (trois gammes : Italie, healthy, truffe) livrée à domicile via Deliveroo, Just Eat et Uber Eats ainsi qu’une possibilité de Click & Collect. 
« Nous trouvions que lorsqu’on commandait un repas, surtout le soir, il n’y avait pas assez de choix. De plus, la période Covid a fait émerger une grosse demande en matière de livraisons, d’où notre idée », précisent-ils. 
Engagés dans une stratégie de développement rapide, ils envisagent de lancer, l’an prochain, un second laboratoire de cuisine bistronomique, toujours à Marseille.  Avant de, pourquoi pas, dupliquer le concept ailleurs…  


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mercredi 7 Décembre 2022 | Lu 291 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 20 Janvier 2023 - 10:46 Le choix du sur mesure pour la conciergerie Arevcare






À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter