Menu

Première : le système D-Rain capte les déchets dans le Vieux-Port


           

En partenariat avec la Société Nautique de Marseille, Green City Organisation, startup marseillaise pointue, a installé un dispositif sous-marin de récupération des déchets via leur interception au niveau d’un exutoire, avant leur rejet en mer. L’installation de D-Rain, solution connectée en temps réel, constitue une première mondiale.


L’installation du filet géant dans les eaux du Vieux-Port. Photo©Guillaume Ruoppolo/Wallis
L’installation du filet géant dans les eaux du Vieux-Port. Photo©Guillaume Ruoppolo/Wallis
C’est une opération d’envergure qui s’est déroulée dans le Vieux-Port, à la Société Nautique de Marseille (SNM), à savoir la fixation d’un filet géant à deux mailles de tailles différentes devant les bouches de canalisation des eaux de pluie. L’objectif est triple : éviter la mise en charge du réseau grâce à un système mécanique breveté qui libère le flux d’eau lorsque le filet est plein et signale son trop plein, réduire les coûts d’inspection grâce au monitoring de la solution, et faciliter la mise en place, la maintenance et le remplacement du filet par un seul scaphandrier professionnel dans un temps optimisé. 
S'inscrivant dans la démarche et les actions entreprises par la SNM depuis 2017 dans le cadre du label Pavillon Bleu pour la protection de l’environnement, cette installation résulte d’un constat établissant que 80% des déchets dans la mer proviennent de la terre (à chaque épisode pluvieux important, les villes littorales rejettent directement en mer leurs déchets via les exutoires d’eau pluviales, terrestres et sous-marins). A ce rythme, si rien n’est fait, il y aura plus de plastiques que de poissons dans la mer d’ici 2050 !
Au-delà des macrodéchets (plastiques, emballages…) collectés, le système de double filet de D-Rain permet de retenir des déchets allant jusqu’à la taille …d’un mégot de cigarette. Avec ses capteurs embarqués, le dispositif collectera de nombreuses données, devenant ainsi une véritable station de mesure de la qualité de l’eau.
Cofinancé par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et Total Energies Développement Régional, ce projet porté par Green City Organisation a été labellisé par deux pôles de compétitivité : Pôle Mer Méditerranée et Aquavalley. Il fait également l’objet d’une demande de financement dans le cadre de l’appel à projets de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur « Pour une nature 0 plastique 2021 ». 
L’exploitation de ce démonstrateur, en collaboration avec la Seramm, filiale du groupe Suez, délégataire de service public de l’assainissement métropolitain, est prévue pour 18 mois, prenant ainsi en compte les quatre saisons et un nombre significatif d’épisodes pluvieux. Par la suite, ce dispositif pourrait être répliqué dans les nombreux exutoires de Marseille.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Jeudi 16 Décembre 2021 | Lu 1047 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 1 Décembre 2022 - 15:59 Solar Brother, une croissance solaire !

Jeudi 1 Décembre 2022 - 15:35 CES, la région Sud en pôle position






À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter