Menu

SMRI et ​SMRI Green Energy recrutent 80 ingénieurs et techniciens


           

SMRI affiche la couleur de sa nouvelle marque, SMRI Green Energy, vouée à la maintenance mécanique des systèmes de production d’énergie renouvelable. La filiale du groupe familial Ponticelli, installée sur la zone industrialo portuaire de Fos, recherche 80 ingénieurs et agents de maintenance.


Luc Frison, président de SMRI. ©N.B.C
Luc Frison, président de SMRI. ©N.B.C
Les énergies renouvelables ont le vent en poupe chez SMRI, Pme provençale spécialiste de la maintenance industrielle, de l’usinage, de la robinetterie et mécanique. 
Fondée en 1950 à Port Port-de-Bouc et filiale de Ponticelli depuis 1989, SMRI négocie, aux côtés des industriels, le virage de la transition énergétique. L’entreprise se positionne désormais sur la maintenance des éoliennes, des champs photovoltaïques, des barrages hydroélectriques. Une orientation présentée, le 8 novembre dernier, aux industriels du pourtour de l’Étang de Berre réunis au sommet de la Tour La Marseillaise. Pour EDF, elle a procédé au remplacement d’un vérin et déposé le moteur du barrage de Quinson. Une pièce de 7 tonnes et de 7 m de long aussi fragile que de l’orfèvrerie manipulée dans au cœur du Verdon. « Ce fut une opération difficile, un chantier exigu. Nous comptons 24 usines le long de la Durance et avons besoin de partenaires à nos côtés », souligne Vincent Lambert, directeur agence Une Rivière chez EDF. 
Le groupe Ponticelli vient de décrocher le marché de la construction des flotteurs qui supporteront les éoliennes off-shore du champ EolMed à Port-La-Nouvelle. « Nous installons des ombrières photovoltaïques sur les parkings, nous aménageons 100 MW de panneaux sur 110 ha en Amérique du Sud, nous assurons la maintenance des 51 éoliennes alignées sur la crête de la montagne Noire tarnaise », détaille Pierre-Jean Blazewicz, directeur général de SMRI. 

Ponticelli vient de franchir le cap des 100 ans

Luc Frison et Vincent Lambert, directeur agence Une Rivière chez EDF. ©NBC
Luc Frison et Vincent Lambert, directeur agence Une Rivière chez EDF. ©NBC
Cette activité, commercialisée depuis fin 2020 sous la marque SMRI Green Energy, représente désormais 10% du chiffre d’affaires du groupe soit 65 M€ en 2021 et elle emploie 300 personnes. Des effectifs appelés à grossir au regard des nombreux projets en cours dans les énergies renouvelables. Aujourd’hui, partie prenante de la prochaine édition de « L’Usine extraordinaire » du 22 au 26 novembre, SMRI lance une vaste opération séduction à l’attention des jeunes. « Nous recrutons 80 personnes, 40 sur les six mois à venir et 40 autres sur les six suivants. Nous embauchons un quart d’ingénieurs et trois-quarts d’ouvriers. Pour devenir mécanicien, il suffit de deux années de cursus de base suivies de trois ans de formation dans l’entreprise. Avant qu’un jeune soit autonome en toute sécurité sur nos machines, il faut au moins cinq ans », a détaillé Luc Frison, président de SMRI. Pour présenter les métiers et susciter des vocations auprès de la jeunesse, l’entreprise vient de réaliser plusieurs films corporate incisifs et humoristiques.

Fondée à Berre par trois frères, Ponticelli a franchi le cap des cent ans en novembre 2021 et réalise encore la moitié de son activité dans la pétrochimie. Le groupe appartient à 80 % à la famille et à hauteur de 20 % aux managers en activité. Concepteur, constructeur d’installations industrielles, Ponticelli prévoit 760 M€ de chiffre d’affaires en 2021, en hausse de 16,9% comparé à 2020.
 
 
 

Pierre-Jean Blazewicz, directeur général de SMRI. SMRI Green Energy marque fondée en décembre 2020  ©NBC
Pierre-Jean Blazewicz, directeur général de SMRI. SMRI Green Energy marque fondée en décembre 2020 ©NBC


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 12 Novembre 2021 | Lu 774 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter