Salto fluidifie le recours aux acomptes


           

Plus de sérénité pour les salariés et donc plus de compétitivité pour les entreprises, l’application Salto permet aux salariés d’accéder facilement à un acompte correspondant aux jours travaillés.


Une nouvelle application pour favoriser le recours aux acomptes créée Par Kevin Ansiau.
Une nouvelle application pour favoriser le recours aux acomptes créée Par Kevin Ansiau.
Après s’être illustré dans la création d’une application favorisant la confidentialité des données, Kevin Ansiau, ancien de Kedge Business School développe Salto. Le projet part d’un constat. Près d’un quart des français sont à découvert tous les mois et 65 % une fois par an. Cela représente plus de 10 millions de français qui dépassent régulièrement leur limite de découvert autorisé. Pour leur venir en aide. Salto, solution offre un nouvel avantage employeur de salaire flexible. Que ce soit à l’occasion d’un imprévu, ou pour toute autre raison. Notre conviction, c’est qu’un salarié devrait pouvoir accéder au fruit de son travail quand il le souhaite et sans avoir à formuler de demande spéciale. Selon nos sources, entre 5% et 10% des salariés d’une entreprise ont recours à des acomptes sur salaire chaque mois, et ce pourcentage explose en fonction du secteur d’activité et du niveau de rémunération. Pour certaines entreprises, il dépasse les 30% » résume Kevin Ansiau, cofondateur et CEO de Salto. Une fois déployée par l’entreprise, Salto permet d’accéder à un pourcentage du salaire net dû, disponible au fur et à mesure des jours travaillés. « Ce n’est absolument pas un crédit. Nous souhaitons offrir aux salariés une plus grande sérénité financière en créant un lien direct et instantané entre travail et fruit du travail. » L’application met également à disposition de ses membres des outils de gestion de budgets, ainsi que des moyens d’épargne simplifée. « Dans un contexte de crise sanitaire et économique sans précédent, les entreprises doivent se réinventer, et traiter la rémunération de leurs salariés comme un paramètre majeur de leur compétitivité.

En effet, la pression financière est la première source de stress au travail, avec des conséquences non négligeables pour les entreprises » assure Kevin Ansiau. D’ores et déjà, de nombreuses entreprises françaises, dont plusieurs grands groupes, entamé les démarches auprès de Salto. De même pour les salariés qui se pré-inscrivent aujourd’hui sur le site, le service sera gratuit. Après cette période, il sera facturé 1,99 euros par transaction avec la possibilité pour l’entreprise de prendre tout ou partie de ce coût à sa charge.


Rédigé par Fabienne Berthet, le Mercredi 8 Juillet 2020 | Lu 221 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 3 Juillet 2020 - 15:43 Café Noir Montres, à chacun son heure !






Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020



Derniers tweets


Inscription à la newsletter