Menu

TechnicoFlor renforce sa présence en Afrique


           

Implanté à Allauch, ce spécialiste de la création de compositions parfumées, d'extraits végétaux, de matières premières aromatiques et d'arômes alimentaires, se rapproche d’Azelis, leader dans la distribution d’ingrédients, parfums, etc. afin de se développer sur le continent africain.


La nouvelle usine de TechnicoFlor à Allauch©DR
La nouvelle usine de TechnicoFlor à Allauch©DR
 Alors que TechnicoFlor fournit depuis 40 ans les plus grands noms de la parfumerie, de la cosmétique et de l’hygiène, le groupe familial créé en 1982 par François-Patrick Sabater a annoncé son rapprochement avec Azelys, l’un des leaders mondiaux en matière de distribution d’ingrédients, de parfums et d’arômes alimentaires. Objectif ? Conquérir le secteur de la parfumerie, des cosmétiques et de l’hygiène en Afrique, marché estimé à 12 milliards de dollars, en croissance de 10% par an en moyenne depuis 2017.
Distribuant ses produits dans plus de 70 pays en Europe, au Moyen-Orient et déjà en Afrique (notamment au Maghreb et en Egypte), la société (230 collaborateurs dont 8 créateurs-parfumeurs, CA  2020 consolidé : 68 M€ dont 70% réalisés à l’international) estime que ce continent porteur pourrait générer 15% de son chiffre d'affaires, contre 2,4% actuellement.
En effet, grâce à ce nouveau partenariat, TechnicoFlor va se positionner sur 9 pays : Algérie, Maroc, Tunisie, Côte d’Ivoire, Kenya, Ghana, Sénégal, Afrique du Sud et Nigéria. Des pays qui privilégient les notes gourmandes et de fruits rouges pour la parfumerie sélective, l’aloé vera et l’avocat pour les cosmétiques et les notes citron dites « médicated » (pin, eucalyptus) sur le segment des produits d’entretien et détergents. « Nous voulons proposer aux industriels internationaux et aux acteurs locaux des créations pour la parfumerie sélective et la parfumerie plus fonctionnelle, ainsi que des solutions de stockage sur place », précise Christophe Sabater, directeur des zones Moyen-Orient et Afrique chez TechnicoFlor.
Parallèlement à son développement international, l’entreprise prépare l’ouverture, courant mai, de son nouveau centre de production. Située à Allauch, cette usine de 5 000 m2  hautement technologique  lui permettra de produire ses compositions parfumées en seulement 4 jours et de fournir ainsi ses clients en temps record.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Jeudi 11 Mars 2021 | Lu 432 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 30 Juillet 2021 - 10:30 Six hôtels Accor exposent les REvéLATIONS






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter