Menu

Une nouvelle prime de 3 000 € pour encourager les jeunes à démarrer leur activité


           

A partir d’un microcrédit de 1 000 €, l’Adie peut désormais attribuer une prime de l’Etat de 3 000 € pour soutenir les jeunes de moins de 30 ans en insertion, au démarrage de leur activité.


Tarik Si Youcef a été accompagné dans son projet (location longue durée de scooters électriques pour entreprises de livraison) par l’Adie©Tassiana Ait Tahar
Tarik Si Youcef a été accompagné dans son projet (location longue durée de scooters électriques pour entreprises de livraison) par l’Adie©Tassiana Ait Tahar
Issue d’un fonds public d’un montant global de 25 M€, cette nouvelle prime de 3 000 €, délivrée par l'Adie, est destinée à débloquer l’entrepreneuriat des jeunes qui se trouvent en difficulté. Conditions pour y accéder ? Avoir de 18 à 30 ans, être en parcours d’insertion sociale et  professionnelle  (bénéficiaires d’un minimum social, demandeurs d’emploi depuis plus de 12 mois, parents isolés, habitants d’un quartier prioritaire de la ville, jeunes accompagnés par une mission locale, niveau de formation inférieur ou équivalent à  un CAP/BEP),  et… porter un projet de création d’activité.
Alors que 8 jeunes sur 10 de moins de 35 ans souhaitent créer ou reprendre une entreprise, mais sont encore une minorité à passer à l’acte, le « microcrédit accompagné » de l’Adie s’avère un outil efficace pour lever les freins à l’entrepreneuriat. 
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, 20 nouvelles primes ont déjà été accordées (sur 180 jeunes créateurs d’entreprise financés en 2021). D’ici fin 2022, l’Adie prévoit d’aider ainsi 400 entrepreneurs de moins de 30 ans, doublant le nombre de jeunes créateurs financés en région. « Si la crise économique et sanitaire fait peser de nouvelles incertitudes sur l’insertion professionnelle des jeunes, elle fait aussi émerger de nouvelles opportunités de création : c’est sans doute le meilleur moment pour se lancer quand on est jeune », commente Frédéric Lavenir, président de l’association. Précision : dans ses 158 antennes et 292 permanences  réparties sur tout l’Hexagone, 600 salariés et 1200 bénévoles accompagnent 46 000 entrepreneurs. 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mardi 30 Novembre 2021 | Lu 732 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter