Menu

Vinci et Eiffage lancent une OPA simplifiée sur la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage


           

Vinci et Eiffage lancent une offre publique d'achat sur la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage. Les deux groupes de BTP qui détiennent les deux-tiers du capital de la SMTPC souhaitent en détenir la totalité.


Le tunnel Prado Carénage a vu sa fréquentation chuter de 21% en 2020 © DR
Le tunnel Prado Carénage a vu sa fréquentation chuter de 21% en 2020 © DR
Vinci et Eiffage ont engagé des négociations en vue de lancer une offre publique d’achat (OPA) simplifiée sur la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage (SMTPC) pour 23 euros par action. 
Vinci Concessions détient déjà 33,3% de l'opérateur du tunnel, contre 32,9% pour Eiffage. 
Les deux groupes de BTP envisagent de constituer une action de concert en vue de retirer la SMTPC de la cote après le rachat du solde du capital. 
« La réalisation de cet accord sera subordonnée à l'obtention des autorisations des autorités de concurrence », a précisé Vinci dans un communiqué. A l'issue de l'opération, Vinci et Eiffage détiendraient une participation égale dans l'exploitant du tunnel.
« Le prix de 23 euros par action, dividende attaché, représente une prime de 30,3% par rapport au cours de clôture de SMTPC du 31 mars (17,65 euros) et de 41,7 % par rapport à la moyenne pondérée par les volumes au cours des 90 derniers jours », ajoute Vinci.

Un chiffre d'affaires en baisse de 21,6 % en 2020

Cette annonce intervient alors que Cécile Cambier, la directrice générale de la SMPTC va quitter ses fonctions le 1ermai. 
La Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage est concessionnaire de la Métropole Aix-Marseille-Provence, d’un tunnel routier à péage de 2,5 Km reliant par le centre de la ville l’autoroute A50 à l’Est et l’autoroute A55 au Nord jusqu’en janvier 2033, date à laquelle la société remettra l’ouvrage à titre gratuit à la Métropole. SMTPC est chargée de la maintenance, de la sécurité et de l’exploitation de cet ouvrage. La société est également exploitante du tunnel Prado Sud, tunnel reliant le tunnel Prado Carénage aux quartiers sud de Marseille.
Premier ouvrage urbain à péage, en France, le tunnel Prado Carénage est en exploitation depuis le 18 septembre 1993. Avec 11,7 millions de véhicules légers l’ayant emprunté en 2020, l’ouvrage a vu sa fréquentation chuter de 21,6% par rapport à 2019. Ce repli conséquence de la crise sanitaire a évidemment affecté d’autant le chiffre d’affaires, qui a diminué de 21% par rapport à l’exercice 2019 (27,9 M€ en 2020 contre 35,3 M€ en 2019). Le résultat net quant à lui a chuté de manière plus sensible, à 6.915 millions d’euros, en baisse de 42,4 % par rapport à l’année précédente (12 M€ en 2019), essentiellement sous l’effet de la baisse de trafic.
Et l’année 2021 s’annonce sous les mêmes auspices. Le niveau de trafic de janvier et février reste affecté par les mesures de restriction de circulation et baisse de 20% par rapport à l’année précédente. 
Rappelons que la SMPTC pilote également depuis près d’un an les travaux de la bretelle Schlœsing.


Rédigé par Jacques Poulain, le Jeudi 1 Avril 2021 | Lu 302 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mercredi 17 Mars 2021 - 21:55 Faire cause commune pour les PME






Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter