Menu

Zoom sur le plan stratégique « Kedge 25 »


           

L’école de management implantée en France à Bordeaux, Marseille, Paris et Toulon a présenté son nouveau plan stratégique 2020-2025, initié en septembre dernier. Objectif ? Accélérer sa transformation et renforcer sa singularité parmi les business schools.


De g à dr: Alexandre de Navailles, dg Kedge BS, Anil Benard-Dende, dga Kedge BS, Anicia Jaegler, professeur et doyenne associée à l’inclusivité, Vincent Mangematin, doyen et directeur des affaires académiques. Photo©Kedge
De g à dr: Alexandre de Navailles, dg Kedge BS, Anil Benard-Dende, dga Kedge BS, Anicia Jaegler, professeur et doyenne associée à l’inclusivité, Vincent Mangematin, doyen et directeur des affaires académiques. Photo©Kedge
 « Nous souhaitons répondre très concrètement - avec la mise en place et l’exécution de 26 projets stratégiques - à trois promesses : être une école originale, durable et inclusive, permettre à tous les Kedgers de garder leurs compétences toujours à jour, et affirmer notre ancrage sur nos territoires et notre ouverture sur le monde », explique Alexandre de Navailles, directeur général de Kedge Business School.  En clair, avec ce nouveau plan stratégique, l’école de management souhaite, au-delà de sa mission classique de transmission des connaissances, favoriser la détection, l’émergence et le développement de toutes celles et ceux qui veulent créer de la valeur et avoir un impact sur la société.  
Afin de répondre aux trois promesses formulées par son DG, Kedge BS va s’appuyer à la fois sur son identité pédagogique forte centrée sur l’étudiant, la valorisation maximum de son programme Grande Ecole et de ses programmes post-bac, l’impact et la visibilité de sa recherche académique en management, la forte valeur ajoutée de ses cursus postgraduate MS et MSc, ainsi que sur des formations imbriquées (avec son école de design, des écoles d’ingénieurs ou avec des partenariats).  
Axée sur le développement durable et l’inclusivité, Kedge BS s’engage notamment pour l’égalité des chances et, côté environnemental, pour une neutralité carbone de son activité d’ici 2030. Concernant l’enjeu essentiel de la mise à jour des compétences, un continuum de la formation est mis en place afin de permettre la montée permanente en compétences via la pédagogie par l’action, la proximité avec les acteurs économiques et associatifs, l’« executive education », sans compter le développement de nouveaux business models digitaux.
Bien ancrée au sud de l’Hexagone, désireuse de doubler son campus de Paris, présente également sur deux campus en Chine (Shanghai et Suzhou) et deux en Afrique (Dakar et Abidjan depuis la rentrée 2020), l’école compte s’y renforcer,  et déployer de nouveaux projets en Asie. A l’horizon 2025, Kedge BS (14 800 étudiants, dont 23% d’internationaux) voudrait avoir multiplié par quatre le nombre ces derniers. Chiffre d’affaires prévu à cette échéance ? 170 M€, pour 45 € d’investissements digitaux et sur les campus.
En 2021, la première phase du plan stratégique consiste à consolider la croissance de ces huit dernières années, et sur la base des enseignements de la crise sanitaire et économique, à corriger ce qui doit l’être… Tout en lançant une partie des 26 projets stratégiques. 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 26 Mars 2021 | Lu 229 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 30 Juillet 2021 - 10:30 Six hôtels Accor exposent les REvéLATIONS






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter