Menu

risingSud déterminée à décupler l’attractivité du territoire



L’agence de développement économique de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a présenté ce 20 septembre sa nouvelle équipe et les axes de travail qui la mobilisent. L’objectif est d’attirer encore plus d’investisseurs et d’implantations.

           

B.Kleynhoff, G.Vincent, J.Queyras, A.Brun-Rabuel et L.Guirlinger, nouvelle équipe dirigeante de risingSud (photo JC Barla)
B.Kleynhoff, G.Vincent, J.Queyras, A.Brun-Rabuel et L.Guirlinger, nouvelle équipe dirigeante de risingSud (photo JC Barla)
Arrivée à la direction générale de risingSud le 1er juin, Audrey Brun-Rabuel a dévoilé ce 20 septembre dans les locaux de l’agence économique régionale à Marseille et aux côtés de son président, Bernard Kleynhoff, les ambitions qui vont baliser son chemin des six prochaines années. « L’agence est à un tournant pour monter en puissance, avec une organisation renforcée, une équipe de 46 experts quasiment au complet, dans tous les domaines, et déployer sa feuille de route. Nous allons travailler dans la durée ». Pour Bernard Kleynhoff, la démarche menée ces derniers mois a consisté à recentrer la structure sur son cœur de métier, l’attractivité. « Nous avons besoin de mieux prospecter, mieux chasser, dans les filières et dans les territoires que nous avons choisis, afin de faire venir ici les meilleurs talents pour bâtir la région de l’industrie du 21ème siècle » indique celui qui est aussi président de la commission développement économique et digital, export, attractivité et cybersécurité du conseil régional. Cette stratégie sera irriguée par la nécessité d’accélérer la transition énergétique des entreprises dans une période où les impacts de la hausse des coûts de l’énergie les impactent durement.

Angles d'attaque

Dotée d’un budget de 4,3 millions d’euros, l’agence part d’un socle solide puisque, sur le 1er semestre 2022, elle assure avoir accompagné 319 entreprises dans leur croissance, soutenu 68 sociétés dans leur expansion internationale (salons, missions…), contribué à concrétiser 33 implantations porteuses de 3 315 emplois et de 2,2 milliards d’euros d’investissements et s’être engagée dans 23 projets sur les filières des Opérations d’Intérêt Régional. Autour d’Audrey Brun-Rabuel, trois directeurs adjoints assument chacun un axe d’attaque : Grégory Vincent, arrivé à son poste le 15 septembre, prend en charge l’attractivité, l’export et l’internationalisation, Lauranne Guirlinger, également nouvelle venue dans l’équipe, la communication, le marketing et l’influence, et Joachim Queyras, dans l’agence depuis 2015, s’occupera de croissance pour les entreprises et les territoires. Les dispositifs Parcours Sud Industrie 4.0 et l’Accélérateur Sud qui ont fait leurs preuves dans l’appui à la transformation et la progression des PME-PMI vont s’affiner encore. Et parce qu’il leur faut des moyens, en complément des mesures adoptées par la Région pour les filières d’excellence, « nous visons une augmentation de 25% des levées de fonds des entreprises et nous irons chercher plus de financements européens. Notre job de 2023, c’est que plus de sociétés nous sollicitent pour les aider et les orienter dans leurs développements » indique la jeune directrice générale. Le site internet www.risingsud.fr va bénéficier d’une refonte profonde pour rendre plus lisibles aux entrepreneurs les outils de l’agence.

Transparence et efficacité

L’international demeure une priorité et la liste des missions jusqu’en juin 2023 en témoigne : Canada, Allemagne, Maroc, Israël, Brésil… L’industrie du futur reste également une orientation-clé, encore trop d’entreprises peinant à cerner les mutations indispensables qu’elle va impliquer pour s’élever aux standards réclamés par les grands donneurs d’ordres. « 100% des sociétés de Parcours Sud Industrie 4.0 et de Sud Accélérateur auront un accompagnement dédié sur la transition énergétique » précise Joachim Queyras. Pour Bernard Kleynhoff, les réussites à venir viendront d’une coopération élargie et sincère entre tous les acteurs économiques et institutions. « risingSud a été créée par cinq fondateurs mais l’élargissement de la gouvernance permet aujourd’hui d’associer 84 membres en vue d’accroître les échanges, les partages d’informations, avec plus de transparence et d’efficacité. C’est une garantie pour les entreprises d’accéder au bon interlocuteur et aux réponses qu’elles cherchent, quelle que soit la porte à laquelle elles tapent ! ».
 


Rédigé par Jean-Christophe Barla, le Mardi 20 Septembre 2022 | Lu 254 fois




Jean-Christophe Barla


>>> Dans la même rubrique >>>
< >




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter