Menu

​Enterprise Europe Network, le réseau méconnu qui rapporte…

Economie

           

Quel est le point commun entre HySiLabs, Soream et Biocenor ? Ces trois sociétés régionales ont décroché des financements européens, bénéficié de débouchés sur de nouveaux marchés et d’une assistance à la certification européenne de pièces techniques. Tout comme 200 sociétés de Provence-Alpes Côte d’Azur, d’Occitanie et de Corse, elles se sont familiarisées avec l’Europe via le réseau Enterprise Europe Network (EEN) coordonnée par l’agence régionale RisingSUD.


Pierre-Emmanuel Casanova, fondateur de HySiLabs. ©NBC
Pierre-Emmanuel Casanova, fondateur de HySiLabs. ©NBC
Si pour bon nombre d’entreprises, frapper à la porte de l’Europe pour décrocher des financements relève du parcours du combattant avec autant de probabilité que de gagner au loto, elles sont de plus en plus nombreuses à passer par Enterprise Europe Network. Créé en 2008 par la Commission européenne, ce réseau géré par RisingSUD « est la porte d’entrée obtenir des informations sur l’Europe, sur la réglementation des produits, pour faire du business de la R&D et obtenir des financements européens. Nous jouons un rôle de facilitateur », explique Nicolas Chehanne, coordinateur EEN chez RisingSUD qui accompagne gracieusement chaque année environ 200 start-up, PME et grands groupes régionaux dans leurs besoins spécifiques.  
Après un premier coup de pouce du réseau EEN pour participer à des salons professionnels. HySiLabs, société aixoise spécialisée dans le stockage d’hydrogène, entend bien profiter des annonces en faveur de la transition énergétiques dans le cadre du plan de relance pour bénéficier d’aides. « Dans le cadre du Green Deal, le montage de projet d’EIC Accelerator permet de bénéficier d’une aide forfaitaire de 50 000 € de l’Europe. C’est un dossier élitiste puisque seulement 3 à 4% des candidatures sont retenues. Nous avons réussi et bénéficié de l’effet levier puisque nous attendons 4M€ de financements et avons créé dix emplois », explique Pierre-Emmanuel Casanova, fondateur de HySiLabs. 

​2021, nouveau service d’accompagnement des entreprises à l’économie circulaire

Nicolas Chehanne, coordinateur EEN chez RisingSUD. ©NBC
Nicolas Chehanne, coordinateur EEN chez RisingSUD. ©NBC
Dans un tout autre registre, Bioceanor, une start-up azuréenne qui surveille et prédit la qualité de l’eau a réalisé une levée de fonds en 2020 pour se développer sur le marché européen en rencontrant des distributeurs et clients potentiels. Via Enterprise Europe Network, Bioceanor a conquis le marché hellénique : « Le réseau grec a organisé une mission sur place avec des rendez-vous qualifiés. Et nous comptons en Grèce un de nos plus important client et nous avons désormais sur place un distributeur. ENN est un accélérateur au développement de notre entreprise », témoigne Samuel Dupont, président de BioCeanOr. 
 
Spécialiste du développement de systèmes de mécanique de précision, Soream a sollicité le réseau EEN pour décrypter la législation européenne « Eur-Lex » permettant à cette Pmi de commercialiser des produits conformes au marquage CE et à la réglementation « Reach ».     
En 2021, le réseau offrira un nouveau service d’accompagnement à l’économie circulaire qui complètera les missions traditionnelles : « internationalisation des entreprises, accès aux financements européens, services d’innovation et de propriété intellectuelle et efficacité énergétique », a détaillé Jean-Daniel Beurnier, vice-président de la CCI Régionale PACA, coanimateur du réseau avec la Région Sud. 



Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mardi 8 Décembre 2020 | Lu 328 fois