Menu

​Fermeture des restaurants à Marseille, réunions de crise en chaîne



Ce 24 septembre, les réactions pleuvent et les réunions de crise s’enchaînent à Marseille, au lendemain de l’annonce par le ministre de la Santé Olivier Veran de la fermeture des bars et restaurants pour deux semaines à compter de ce samedi 26 septembre pour les communes de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Seule ville métropolitaine à subir de telles restrictions destinées à endiguer l’épidémie de Covid-19, la Cité phocéenne sent monter un vent de révolte face à des décisions unilatérales.

           

Philippe Korcia à la sortie de la Préfecture
Philippe Korcia à la sortie de la Préfecture
Pour Bernard Marty, président de l’Union des métiers de l’hôtellerie et de la restauration des Bouches-du-Rhône, la menace est claire « Marseille va vivre des moments insurrectionnels ». Ancienne figure du syndicalisme portuaire phocéen, l’homme enchaîne les interviews depuis la veille. 
Le président de l’Upe13, Philippe Korcia, fermement engagé à soutenir les professionnels de la restauration, a invité le président de la République et le premier ministre à venir prendre la mesure de leur décision.  « Les décisions étant visiblement prises au plus haut niveau de l’État, j’invite Emmanuel Macron et Jean Castex à venir nous rencontrer pour bien saisir la réalité du terrain et la détresse des professionnels », a-t-il lancé sur le perron de la Préfecture. Philippe Korcia a annoncé qu'il se rendra demain matin à 9h au Tribunal de Commerce de Marseille au côté de l'UMIH.
De son côté, le président de la Chambre de commerce de Marseille-Provence dénonce un « reconfinement économique » et souhaite demander un moratoire.  

 
 



, le Jeudi 24 Septembre 2020 | Lu 141 fois










Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter