Menu

« L’Upe 13 doit être force de propositions ! »


           



Forum des entrepreneurs, The Choice, prélèvement des impôts à la source, changement de gouvernance à la Métropole, les sujets de rentrée ne manquaient pas en ce mercredi 5 septembre. L’occasion pour le président de l’Upe 13, Johan Bencivenga, de réaffirmer ses positions et de maintenir le cap. Un mot d’ordre : être pro-actif !

C’est dans l’ambiance feutrée de la librairie des Arcenaulx que Johan Bencivenga a tenu son traditionnel déjeuner de presse de rentrée. Fraîchement rentré des Universités d’Été du Medef, le président de l’Upe 13 a dit se sentir en accord avec le discours tenu par la nouvelle mandature de celui-ci, incarnée depuis le mois de juin par Geoffroy Roux de Bézieux. « Un souffle nouveau est arrivé au Medef » relève-t-il. Sur le fond, une volonté de se rapprocher du terrain et des territoires dans une dynamique pro-européenne. Sur la forme, l’envie de ne plus fonctionner en opposition mais en force de propositions. « Notre grande opération The Choice est précisément le symbole de ce nouveau cap».

Un nouveau rôle pour l’Upe 13

Avec ce programme-tremplin à destination des jeunes sans diplôme, l’Upe 13 a en effet frappée fort. Plus de 100 candidats ont été accompagnés de mars à septembre, transformant leur idée en projet puis, pour certains d’entre eux, en entreprise. « Avec The Choice nous avons voulu casser les barrières entre les jeunes et l’entreprise dans une volonté de transmission. Cela a tellement bien fonctionné que nous avons évoqué la possibilité que le concept soit déployé au national. Et une saison 2 est d’ores et déjà lancée. En attendant, les cinq lauréats de la première saison seront récompensés vendredi lors d’une cérémonie de prix à l’occasion du Forum des entrepreneurs ». Un Forum placé sous le signe de l’influence qui analysera comment l’entreprise impacte la société. Un thème cohérent avec cette volonté de pro-activisme affichée par Johan Bencivenga qu’il décline sur tous les sujets. Comme celui du prélèvement de l’impôt à la source pour lequel il affirme que l’Upe 13 sera « aux cotés de ses adhérents dans cette mise en place difficile », ainsi que sur le sujet de la métropole dont le Cabinet de la toute nouvelle gouvernance a été contacté le matin même. Objectif : travailler ensemble afin de financer au plus vite l’agenda de la mobilité, une priorité pour l’organisation patronale.
« L’Upe 13 a un nouveau rôle à jouer, elle doit proposer des idées novatrices, inventer de nouveaux mécanismes et systèmes pour faire face aux changements sociétaux» a conclu le président qui entend porter sur tout le territoire cette nouvelle dynamique.

Orianne Olive

oolive


Rédigé par oolive, le Mercredi 5 Septembre 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter