Menu

30 start-up du Sud rêvent de briller au CES de las Vegas


           



Plus sélective, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur emmènera en 2020 une délégation de 30 start-up au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, contre 54 l’année passée. Cette édition plus resserrée, plus sélective conformément aux souhaits des organisateurs se tiendra du 7 au 10 janvier 2020. Ce rendez-vous mondial des nouvelles technologies et de l’innovation sonne comme la promesse de débouchés commerciaux. Rencontres.    

Allroad, Time N’Joy, Nodeus Solutions, My Keeper… 30 start-up issues du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes auront le privilège de s’envoler aux premiers jours de janvier à Las Vegas. Leurs innovations destinées à simplifier notre vie quotidienne seront exposées sur le pavillon « French Tech » de l’Eureka Park. Pour sa quatrième participation au Consumer Electronic Show  (CES) de Las Vegas, la Région Sud explique ses choix. « Le CES a resserré ses critères d’éligibilité. Nous emmènerons 30 start-up de haut niveau et 6 autres partent avec nos partenaires (les métropoles AMP, TPM et NCA). D’ores et déjà, 7 d’entre elles ont été distinguées par un Award », souligne Françoise Bruneteau, vice-présidente de la Région chargée du numérique.

Volumic 3D : Après le proto, la commercialisation

Avant le grand show dans la ville lumière, les start-up bénéficient de l’accompagnement d’un consultant pour mettre à profit ce salon pour asseoir leur développement à l’international. C’est notamment le cas de Volumic 3D qui, pour sa deuxième année de participation, entend trouver de nouveaux débouchés pour son imprimante 3D. « Notre nouvelle génération d’imprimante permet d’imprimer plus de 50 matériaux différents à une vitesse trois fois supérieure à ce qui existe sur le marché avec un haut niveau de finition. L’an dernier, nous avions présenté le prototype à Las Vegas et cette année nous lançons la commercialisation en France et à l’étranger. On espère cette année concrétiser les rencontres de l’an passé », souligne Stéphane Malaussena, cofondateur de Volumic 3D. A compter de Mai 2020, la société marseillaise Gladis commercialisera son système de géolocalisation à distance à base de capteurs solaires miniatures. Un petit objet qui s’adresse au marché des animaux domestiques. « Nous cherchons un partenaire industriel », précise Robert Seccia, Pdg de Gladis qui exposera sur un stand de 7 m2. Basée à Cannes, O Sol qui a développé avec succès des panneaux solaires déployés sur les satellites se lance dans une nouvelle activité de batteries solaires nomades pouvant alimenter tous types d’appareils. Cette jeune entreprise a réussi à convaincre banquiers et investisseurs de la rejoindre dans cette aventure. « Nous nous rendons au CES afin de rencontrer les centres de convention, les gares et aéroports auprès desquels nous souhaitons commercialiser nos batteries intelligentes.  Nous sommes en train de clôturer une levée de fonds entre 600 000 et 800 000 €  », annonce Maxime Cousin, cofondateur d’O’Sol. 

En janvier 2019, la société varoise Boarding Ring qui a conçu des dispositifs (dont des lunettes) pour lutter contre le mal des transports a participé au CES de Las Vegas. « Ce fut très positif, nous avons remporté un CES Award. Les majors sont venues nous rencontrer. Cette année  nous y retournons mais nous ne serons pas dans l’enceinte de l’Eureka Park », explique Hubert Jeannin.

N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 13 Décembre 2019 | Lu 5 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter