Menu

50 M€ pour promouvoir l’intelligence artificielle sur la Côte d’Azur


           



Nice Sophia Antipolis qui s’est vu décerner en avril 2019 le label 3IA  dans le cadre du programme national Investissement d’avenir du gouvernement (PIA3) — aux côtés de Paris, Grenoble et Toulouse— a inauguré, vendredi 22 novembre, l’Institut interdisciplinaire 3IA voué à créer les emplois de demain et à stimuler la recherche dans l’intelligence artificielle.  Doté d’un investissement global de 50 M€ sur quatre ans, l’institut sera centré sur l’IA fondamentale et des applications dans la santé, la biologie numérique et les territoires intelligents.

« L’Institut 3IA découle du rapport Villani. Malgré son niveau d’excellence dans le domaine de l’intelligence artificielle, les entreprises françaises n’en bénéficiaient pas. Par ailleurs, le pays assiste à une fuite des cerveaux. L’objectif de l’Institut 3IA consiste à conserver et attirer de nouveaux talents. Nous allons intensifier nos axes de recherche avec les entreprises dans le domaine de l’IA. Sur la base des technologies nous allons créer des start-up vouées à devenir des licornes grâce à un effet d’échelle du au marché mondialisé », explique David Simplot. Directeur du centre de recherches Inria Méditerranée, il vient de quitter ses fonctions pour prendre la direction de l’Institut 3IA Côte d’Azur  inauguré le 22 novembre à Sophia Antipolis, lors de la session de clôture du SophI.A Summit 2019. Trois jours de conférences consacrées  à l’intelligence artificielle appliquée à la santé, à la smart city.

La création de l’Institut I3A qui  fédère un pool de 271 scientifiques, des data scientists, quelques mois après l’obtention du Label 3IA, est la consécration de tout un écosystème qui devrait bénéficier de davantage de visibilité sur le territoire et attirer de nouvelles entreprises et talents autour du Big Data. Les fées se sont penchées sur ce domaine voué à révolutionner nos vies avec un investissement de 50 M€ sur quatre ans dans la R&D financé à parts égales par l’Etat, dans le cadre d’Investissement d’Avenir, 62 entreprises (Amadeus, Thales, IBM…) et les partenaires institutionnels  et académiques (Université Côte d’Azur, du CNRS, d’Eurecom, de l’INRIA, de l’INSERM, des mines Paris Tech et de Skema Business School). Le 3IA Côte d’Azur sera centré autour des applications concernant la santé et la biologie numérique et les territoires intelligents. « Nous avons créé un programme de 25 chaires en 2019 et dix autres chaires seront proposées en 2020 et 2021 sur l’imagerie médicale, la biologie, la médecine numérique et les territoires intelligents », complète David Simplot. Après avoir créé un Master en supply chain des données et IA à l’Université Côte d’Azur, des initiatives sont prévues dans le domaine de la formation continue. « Nous avons fondé une Deep Learning School avec 300 participants en 2019 dans le cadre des formations à la carte proposées aux entreprises », complète David Simplot.

Le 3IA Côte d’Azur sera situé sur le Campus Sophia Tech sur le site de Sophia Antipolis qui célèbre ses cinquante ans en 2019.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

PHOTO : David Simplot, Directeur du centre de recherches Inria Méditerranée, vient de quitter ses fonctions pour prendre la direction de l’Institut 3IA Côte d’Azur. (NBC)

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 29 Novembre 2019 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter