Menu

75 nouvelles entreprises s’installeront sur Aix Marseille cette année


           



Quechen, Infosys, Interxion, TBC, OuiKAN, VisioPM… Le sud de la France séduit de plus en plus d’investisseurs. En 2017, 67 entreprises se sont établies dans la région dont 47 dans le département des Bouches-du-Rhône. En 2017, l’agence métropolitaine Provence Promotion a enregistré une hausse de 13% avec 68 entreprises implantées dont 31 étrangères.

Depuis janvier, les équipes de Provence Promotion font face à une montée en charge de l’activité laissant augurer une excellente année 2018. « La tendance est à la hausse, nous devrions implanter 75 projets cette année, contre 68 en 2017. Nous ressentons un vif intérêt pour le territoire. Nous sommes la première agence de Province », a précisé le président de Provence Promotion Jean-Luc Chauvin, à l’issue de l’assemblée générale le 26 juin.

43% de missions supplémentaires, hausse de 18% des missions de prospection en six mois. Pour faire face à l’accélération des besoins d’accompagnement, l’agence qui compte une vingtaine de salariés a recruté un docteur en Immunologie, diplômé de l’Université de Cambridge. Elle se déploie également à l’international depuis l’an denier avec la création, aux côtés de Business France, d’une représentation en Californie.

« Nous pourrions dupliquer ce que nous avons fait à San Francisco en ouvrant une représentation à Shanghai. Nous travaillons avec le port de Marseille-Fos pour attirer en Provence les entreprises maritimes et industrielles asiatiques », détaille Philippe Stéfanini, directeur de l’agence. Depuis la côte ouest américaine, Provence Promotion a ainsi fléché des investissements sur Aix et Marseille et contribué à la réalisation de joint-ventures. La start-up multinationale Bovlabs vient de nouer un partenariat avec ST Microelectronics. Shone, Pme de la Sillicon Valley spécialiste de l’intelligence artificielle, collabore avec CMA CGM sur les navires autonomes. L’agence est également en pourparlers avec Sunil Tagare, autre entrepreneur indien de la Sillicon Valley. Ce dernier prévoit de déployer un câble sous-marin entre les Etats-Unis et Marseille. Avec un nom un brin provocateur, ce câble « Brexit-1 » sera déroulé sur 7200 kilomètres entre Virginia Beach, sur la Côte Est américaine, et Marseille contournant ainsi la Grande-Bretagne, porte d’entrée des câbles transatlantiques.

Le budget de l’agence, cofinancée par la CCIM-P et la métropole d’Aix-Marseille Provence,   est demeuré stable à 3,2 millions d’euros en 2017. Il pourrait évoluer avec l’adhésion de la Région Sud.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

 

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 29 Juin 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter