Menu

A Marseille, l’innovation a droit de Cité


           



Nouveau haut lieu dédié aux chercheurs et startuppers, la Cité de l’innovation et des Savoirs d’Aix-Marseille (CISAM) a été inaugurée le 13 mars dernier par Aix-Marseille Université, la métropole Aix-Marseille et les groupes CMA CGM et L’Occitane. Chacun possédant une structure vouée à stimuler l’innovation et à l’accélération des entreprises. L’ancien siège social de la Transat puis de la SNCM, construit en 1928 par Gaston Castel, abrite ce nouvel écosystème.

Une seule adresse, celle de la CISAM située à la Joliette près du J1, inaugurée le 13 mars, défère toutes les facettes de l’innovation. « Depuis trois ans, nous travaillons sur ce projet de Cité de l’innovation et des Savoirs d’Aix-Marseille. Son succès dépasse nos prévisions. C’est un lieu unique voué à l’accélération, l’information, l’incubation. Cette Cité accueille Protisvalor Méditerranée qui gère les contrats privés et européens, l’Institut Carnot Star, les incubateurs Impulse et Belle de Mai, Enedis, P. Factory, le Réseau Entreprendre PACA. A terme, les Pôles de compétitivité devraient rejoindre la CISAM », a annoncé Yvon Berland, président d’Aix-Marseille-Université, devant plus d’une centaine d’invités rassemblés dans l’ancien siège social de la Compagnie Générale Transatlantique.

Un lieu chargé d’histoire et de symboles comme l’a souligné Tanya Saadé, directrice générale déléguée de CMA CGM, rappelant le rachat de cette compagnie, entretemps devenue CGM, par son père en 1996. Un bâtiment aujourd’hui à la proue de l’innovation grâce notamment à la présence de Ze Box et Obratori des incubateurs/ accélérateurs financés et exploités par  CMA CGM et L’Occitane respectivement . « En huit mois, nous accompagnons 14 start-up qui ont créé 11 emplois », souligne Tanya Saadé qui a fixé le cap de 30 start-up accompagnées d’ici fin 2019.

Non sans humour, Reinold Geiger, Pdg du Groupe L’Occitane,  a avoué regretter l’époque de ses 25 ans ne serait-ce que pour avoir le plaisir de créer une start-up dans un tel environnement.

« Dans 20 ans, 25 à 30% de l’économie sera porté par les start-up d’aujourd’hui. Ces entreprises sont tellement innovantes qu’elles taillent des croupières aux grands groupes », a-t-il lancé tout en rappelant que seulement 2% d’entre elles se transformaient  en success stories. Sur les 2 800 m2 qui composent la CISAM, l’accélérateur public « M », financé par la métropole Aix-Marseille Provence, occupe 300 m2. Parmi les 12 à 15 start-up qui composeront la toute première promotion, un tiers d’entre elles sera issue du bassin méditerranéen et de l’Afrique. «  Il nous manquait une place identitaire pour incarner ce positionnement de l’innovation en Méditerranée. Nous voulons jouer un rôle de hub grâce au port, à la présence des câbles sous-marins et de l’accélérateur « M », hub de l’innovation sur la Méditerranée », a souligné la présidente de la métropole Martine Vassal. Des start-up accompagnées  à tous les stades de leur développement, qu’il s’agisse de besoins en financement, de stratégie RH, de questions juridiques ou encore d’international.  

 

N.B.C

 

De G. à dte : Tanya Saadé, directrice générale déléguée de CMA CGM, Reinold Geiger, Pdg du Groupe L’Occitane et Martine Vassal présidente de la métropole AMP et du Conseil départemental des Bouches-du Rhône. ©NBC

 

 

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Jeudi 21 Mars 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter