Menu

Andenos, la gastronomie sud-américaine fait escale à Marseille


           

Andenos vient de clôturer sa campagne de crowdfunding sur Ulule avec 190 contributeurs et un objectif atteint à 256%. De bon augure pour ce projet d’enseigne dédiée aux empanadas prévue en 2021


Clément Allard, et Helen Erepmoc ont pensé Andenos, autour de l'empanada sud américain.
Clément Allard, et Helen Erepmoc ont pensé Andenos, autour de l'empanada sud américain.
Andenos, une boutique dédiée aux empanadas, devrait ouvrir dans le quartier de la Joliette, à Marseille en 2021.  Le projet porté par Helen Erepmoc et Clément Allard, deux anciens de Centrale Marseille, a récemment  remporté le prix national PEPITE 2020, un concours organisé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche qui célèbre les entrepreneurs engagés, solidaires et créatifs. D’ores et déjà, une communauté s’est constituée autour du projet. Près de 190 personnes ont déjà participé à leur campagne de crowdfunding qui s'achève aujourd'hui dans l’optique de découvrir l’Empanada, cette spécialité typique d’Amérique du Sud. "Tout a commencé sur la route des Andes en 2017 lors d’un voyage permettant de découvrir ce petit chausson salé typique du continent. Nos 6 mois de voyage ont été rythmés par la découverte de nouvelles recettes à chaque fois que nous traversions un nouveau pays, une nouvelle ville. À notre retour à Marseille, nous avons souhaité retranscrire le meilleur des recettes que nous avions dégusté, revisitant ainsi une empanada sud-américaine libérée des frontières » assure Helen Erepmoc.  Fruit de cette expérience personnelle, le nouveau lieu baptisé Andenos se veut un hymne à la cuisine et la culture sud-américaine et entend s’adapter aux goûts de chacun en 4 recettes permanentes et deux saisonnières majoritairement vegan. “Il s’agit d’un produit qui s’adapte aux envies, se mange partout et en toutes circonstances.”  L’éco responsabilité est au coeur du projet, l'empanada est réalisé avec des produits frais, locaux et de saison. L’objectif s’avère de limiter l’impact avec des circuits courts, un choix de fournisseurs engagés et la revalorisation des déchets et invendus. Accompagné par plusieurs organismes entrepreneuriaux tels que les Entrep’, l’Institut Régional des Chefs d’Entreprise (IRCE), PEPITE et BGE, Andenos a su tirer bénéfice des soutiens, conseils et expertises qui lui ont été prodigué.


Rédigé par Fabienne Berthet, le Vendredi 13 Novembre 2020 | Lu 455 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Dimanche 25 Avril 2021 - 20:32 Colipays, La Réunion près de chez vous






Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter