Menu

Au Frioul, l’électricité n’est plus dans l’air mais dans la mer


           



Enedis réapprovisionne l’archipel depuis un mois avec un câble provisoire. Le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité va investir dans deux câbles sous-marins d’ici à fin 2020. 

Le Frioul est un archipel fragile au large de Marseille. Ecologiquement et économiquement. Ses habitants, 150 à l’année, et ses restaurants et commerces se sont retrouvés au printemps sans électricité, le câble sous-marin étant tombé définitivement en panne en mai 2019, malgré une réparation deux mois plus tôt. Et comme le second câble avait cessé de fonctionner en juin 2018, Enedis a dû s’atteler à des solutions alternatives. Cédric Boissier, directeur régional Provence-Alpes du Sud, a présenté le 10 septembre les travaux engagés sur l’île et évoqué le prochain chantier appelé à sécuriser l’approvisionnement électrique pour un demi-siècle. « Nous avons d’abord implanté des groupes électrogènes avec la société Aggreko pour pallier les défaillances des câbles et rétablir l’électricité, puis nous avons investi 800 000 euros dans un câble de dépannage sous-marin, de technologie terrestre, mis en service en août 2019. Mais depuis 2018, nous étudions le renouvellement des câbles sous-marins, un travail de longue haleine sur une zone intégrée dans le Parc National des Calanques ». Le projet devrait déboucher sur un investissement de 3 à 4 millions d’euros, selon le tracé choisi pour préserver au mieux la faune et la flore marines. La mise en service est programmée entre mi-2020 et fin 2020.

Souci d’équilibre

« Nous travaillons en étroite collaboration avec le Parc auquel nous avons remis une étude précise des fonds, réalisée avec des drones sous-marins. Les scientifiques nous feront leurs retours pour établir l’itinéraire » explique René Xuereb, directeur délégué d’Enedis à Marseille, soucieux du respect de l’environnement mais aussi des conditions économiques du projet. Les câbles défaillants ne seront pas forcément démontés. Depuis leur implantation en 1975, des espèces ont colonisé le parcours et il ne s’agit pas de bouleverser l’écosystème existant. Enedis ne s’en tiendra pas au Frioul dans ses projets marseillais. « Nous investissons environ 20 millions d’euros par an sur la ville, rappelle Cédric Boissier. Nous serons ainsi partie prenante avec la Région et le Grand Port Maritime de Marseille aux raccordements électriques des bateaux à quai. Trois postes existent actuellement alimentés par trois câbles. Demain, nous ajouterons un quatrième poste et trois câbles supplémentaires ». En Provence-Alpes-Côte d’Azur, Enedis sert 3,4 millions de clients et gère un réseau en moyenne et basse tension de 92 000 km avec 3 050 salariés.

Jean-Christophe Barla

photo JC Barla: Protégé sous une coque métallique, le câble provisoire est opérationnel depuis août 2019, au Frioul.

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Jeudi 12 Septembre 2019 | Lu 4 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter