Menu

Avec La Poste, la métropole s’attaque à la logistique urbaine


           



La métropole Aix-Marseille Provence, La Poste et la Banque des Territoires s’apprêtent à créer une société, Urby Marseille, spécialisée dans la logistique du dernier kilomètre. Les partenaires publics lancent un appel aux opérateurs privés transporteurs, pour rejoindre le capital de cette société en cours de création.

« La métropole risque d’être asphyxiée par la livraison des marchandises. La  livraison de colis progresse de 10% par an. En 2024, le nombre de camionnettes aura plus que doublé, menaçant la circulation dans la ville. Cela risque peser sur la qualité de vie », prévient Martine Vassal qui rappelle que la livraison du dernier kilomètre concentre à elle seule plus de 20% du coût total de la chaîne logistique.

Face à ces nouveaux enjeux, la présidente de la métropole Aix-Marseille Provence, s’est engagée aux côtés de la poste à co-construire des solutions de logistique urbaine innovantes. Un accord matérialisé par une convention signée le 22 mars dernier avec Philippe Wahl, Pdg du Groupe. L’homme n’en n’est pas à son coup d’essai, Marseille étant la 15ème ville française à signer un accord de ce type.   Le réseau Urby ,lancé à Grenoble en 2016, devrait s’étendre cette année également à Nice. La Poste cherchant là encore des partenaires transporteurs. « A chaque fois des transporteurs nous ont accompagné », précise M. Wahl.

« Chaque métropole a sa géographie et aura son histoire de logistique urbaine. Nous allons créer, aux côtés de la métropole et de la Banque des Territoires Urby Marseille. Cette société a vocation à accueillir des investisseurs marseillais afin d’organiser la logistique urbaine où interviendront des véhicules décarbonnés et silencieux. Nous envisageons la création de micro-hubs avec des livraisons nocturnes. Urby s’adaptera à Marseille en fonction des orientations de la métropole », annonce Philippe Wahl.

La métropole qui s’engage à présenter en 2020 un schéma directeur de la logistique et du transport de marchandises donc s’appuyer sur l’aménagement de centres de distribution urbaine dont le nombre et la localisation ne sont pas encore définis à ce jour. « Nous devons mettre à disposition du foncier logistique pour les gros porteurs », annonce l’élue.

La Poste va également s’appuyer sur des relais colis « pick-up service » chez des commerçants aux plages horaires étendues et envisage de dupliquer le modèle de placards à code déjà déployés par Amazon dans la Cité phocéenne. Le transport routier occupe 20 à 30% des voiries sur Aix-Marseille.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo ©NBC

nbdc


Rédigé par nbdc, le Mercredi 3 Avril 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter