Menu

Avec Twil, le château de Berne goûte à un nouveau canal de distribution


           



Sur les terres varoises, le Château de Berne, qui produit chaque année quatre million de bouteilles de vin, a noué un partenariat avec Twil. Cette start-up a développé une appli du même nom permettant aux consommateurs qui apprécient un vin à table de l’acheter aussitôt si le producteur est référencé. Il suffit de prendre l’étiquette de la bouteille en photo et Twil fait le reste…

« 82% des Français trouvent qu’acheter du vin c’est à la fois complexe et intimidant. Nous avons conçu une appli de reconnaissance visuelle. Il suffit de scanner l’étiquette de la bouteille. Si le vin est référencé, le consommateur rentre en contact direct avec le producteur pour commander une bouteille.  Le but consiste à créer un lien direct entre les producteurs et les consommateurs qui ont un coup de cœur », explique Erwann de Barry. Ce fils de vigneron de la région varoise qui compte déjà 2 500 vignerons partenaires, pour 25 000 crus différents, a noué une collaboration avec le Château de Berne. « Twil contribue à renforcer notre notoriété même si aujourd’hui nos ventes pas internet représentent moins de 2% de notre chiffre d’affaires. C’est également l’occasion de faire connaitre à la clientèle nos propres méthodes de production de vin, et l’histoire de notre domaine », précise Sébastien Latz, directeur du Château de Berne. Depuis la mise en place de ce partenariat, un millier de bouteilles a été écoulé via ce canal de distribution.

La cave connectée de Twil propose des fiches descriptives des crus, des notes de consommateurs et une présentation des producteurs. La plate-forme Twil qui a ouvert en mars 2018 un bureau à Marseille a réalisé une levée de fonds de 1,5 M€ auprès d’investisseurs singapouriens. L’entreprise emploie 15 salariés dont 6 développeurs informatiques.

N.B.C

Sébastien Latz, directeur du Château de Berne et Erwann de Barry, fondateur de Twil ont présenté l’application de reconnaissance des vins par les étiquette, le 3 décembre dernier. ©N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 14 Décembre 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter